FANDOM



L'épée de Gryffondor  Angl.  Sword of Gryffindor ) est l'une des quatre Reliques des Fondateurs. Fabriquée au 10ème siècle par le roi des gobelins Ragnuk Ier, elle est aujourd'hui considérée comme la propriété de chaque nouveau directeur de Poudlard en fonction et est gardée dans une vitrine dans le bureau de ce dernier.

GénéralitésModifier

DescriptionModifier

L'épée de Gryffondor mesure quatre-vingt-six centimètres de long.[1] Elle est faite d'argent pur, possède un manche incrusté de rubis[2] et sa poignée est de la taille d'un œuf.[3] Juste au-dessous de la garde est gravé le nom de Godric Gryffondor, le propriétaire originel de l'épée.[2]

CapacitésModifier

Il s'agit d'une épée enchantée fortement liée au Choixpeau magique, une autre relique de Godric Gryffondor : en effet, il est connu que l'épée surgira du Choixpeau pour quiconque a besoin de celle-ci, à la seule condition que la personne soit un digne élève de la maison de Gryffondor à Poudlard.[4] De plus, étant un objet d'argent fabriqué par les gobelins, l'épée est à l'épreuve du temps et est dotée de la capacité de repousser les choses comme la saleté.[5] Aussi, l'argent qui la compose lui permet d'absorber le poison et le sang qui peuvent être retournés contre ses ennemis.[2] De ce fait, l'épée a absorbé du venin de Basilic en 1993 dans la Chambre des Secrets, ce qui lui confère depuis la possibilité de détruire les Horcruxes.[5]

HistoireModifier

10ème siècleModifier

Gryffondor et l'épée

Godric Gryffondor et son épée.

À cette époque où le Code International du Secret Magique n'est pas encore adopté, il est considéré par les sorciers qu'affronter un Moldu avec une baguette n'est pas quelque chose de fair-play et beaucoup d'entre eux disposent donc d'une épée pour régler les duels de façon équitable. En conséquence, Godric Gryffondor va demander au roi Ragnuk Ier, plus grand orfèvre gobelin ayant jamais existé, de lui forger une épée selon certaines spécificités. Le roi gobelin s'attelle à la tâche et vend l'épée demandée à Gryffondor.[2]

Cependant, Ragnuk Ier finit par convoiter l'épée. Il se met à répandre la rumeur que Gryffondor le la lui a volé et envoie ses sbires la récupérer pour lui. Gryffondor repousse cependant les assaillants à l'aide de sa baguette et les ensorcelle afin de les envoyer prévenir leur roi que si celui-ci tentait à nouveau de récupérer l'épée, il n'hésiterait pas à se servir d'elle contre les gobelins. Ragnuk prend la menace très au sérieux et renonce à contrecœur à reprendre l'épée. Depuis ce jour, la rumeur du vol de l'épée par Gryffondor continuera à persister chez bon nombre de gobelins.[2]

1992 - 1993 [HP2]Modifier

B2C17M2

Harry brandit l'épée face au Basilic.

Dans la Chambre des Secrets, face au Basilic aisément contrôlé par le souvenir de Tom Jedusor, Harry enfile sur sa tête le Choixpeau apporté par Fumseck et lui implore de l'aide. Il sent alors quelque chose de lourd et dur lui tomber sur le crâne - l'assommant à moitié - et découvre en retirant le Choixpeau qu'un grande épée d'argent est apparue dedans. Le Basilic, rendu aveugle par les serres de Fumseck, se fit à l'odeur de Harry pour plonger vers lui tandis que l'élève de Gryffondor brandit l'épée à deux mains et transperce le palais de la créature jusqu'à la garde. Harry est gravement blessé par les crochets du serpent géant mais est sauvé de justesse par les larmes de Fumseck. Détruisant après cela le journal de Jedusor pour faire disparaître le souvenir, Harry tire de toutes ses forces l'épée de la gueule du Basilic et la garde avec lui en même temps qu'il ramène Ginny le long du tunnel qui menait à la Chambre. Ébahi en le voyant arriver, Ron lui demande d'où vient cette épée mais Harry, épuisé, répond qu'il lui expliquera tout plus tard. Harry glisse l'épée et le Choixpeau dans sa ceinture et se laisse porter avec ses amis par Fumseck au-dehors des canalisations sous-souterraines.[3]

Harry, Dumbledore et l'épée de Gryffondor

Dans le bureau de Dumbledore.

Arrivés dans le bureau de Dumbledore, Harry y dépose l'épée, le Choixpeau et le journal. Lorsque Dumbledore et Harry se retrouve seuls, ce dernier lui exprime ses doutes et craintes de ne pas être un véritable Gryffondor. À cela, le directeur lui suggère de regarder attentivement l'épée. Harry obéit et finit par remarquer le nom de « Godric Gryffondor » gravé juste en-dessous de la garde. Le professeur lui explique alors que seul un véritable élève de Gryffondor était capable de parvenir à sortir l'épée du Choixpeau, ce qui met enfin un terme aux craintes de Harry.[4]

1996 - 1997 [HP6]Modifier

Au début du mois de juillet, Albus Dumbledore retire l'épée de sa vitrine dans le bureau du directeyr et l'utilise pour briser la bague de Gaunt et détruire la part d'âme de Voldemort qui est à l'intérieur de l'Horcruxe.[6]

Lorsque le professeur Dumbledore raconte à Harry la venue de Tom Jedusor bien des années plus tôt dans l'espoir d'obtenir un poste de professeur à Poudlard, le directeur explique qu'il pense que Tom était venu dans l'espoir de se procurer l'épée de Gryffondor et de la transformer en Horcruxe.[7]

1997 - 1998 [HP7]Modifier

Scrimgeour et le trio

Scrimgeour présente les dernières volontés de Dumbledore.

En rédigeant son testament, Albus Dumbledore décide de léguer l'épée de Gryffondor à Harry. Cependant, le ministre de la Magie Rufus Scrimgeour expliquera plus tard à Harry que l'épée n'est pas la propriété exclusive de Dumbledore et que la décision d'en faire donc ne lui appartenait pas. En entendant cela, Hermione s'insurge en disant qu'elle appartient à Harry, prétextant que l'épée s'est présentée à lui lorsqu'il en a eu besoin dans la Chambre des Secrets, ce à quoi le ministre répliquera que selon des sources historiques dignes de foi, l'épée se présente à tout élève de Gryffondor qui s'en montre digne, sans lui appartenir pour autant. Après cela, Scrimgeour demande directement à Harry pourquoi Dumbledore aurait voulu lui donner cette épée. Harry répond non-nonchalamment qu'elle décorerait peut-être bien son salon. Scrimgeour s'énerve et finit par s'en aller, laissant le trio s'interroger sur l'utilité d'une épée pour vaincre Voldemort. Plus tard, pendant l'anniversaire de Harry, plusieurs invités déploreront le fait que le ministère ait refusé de léguer l'épée à Harry.[8]

Vers le début de l'année scolaire à Poudlard, Neville, Ginny et Luna tentent en vain de voler l'épée de Gryffondor dans le bureau du directeur mais se font surprendre au moment où ils tentent de s'enfuir par l'escalier. Suite à cela, Voldemort donne l'ordre de déplacer l'épée à Gringotts. Cependant, les gobelins de la banque recevront une épée factice et le gobelin en charge de mettre l'épée dans le coffre, Gripsec, estime qu'il est inutile de prévenir les Mangemorts qu'il ne s'agit pas de la vraie épée.[5]

Quand le trio entend cette histoire d'épée factice, ils sortent le portrait de Phineas Nigellus Black du sac en perles d'Hermione pour lui poser des questions sur l'épée et les dernières fois où elle a été sortie de sa vitrine. Le professeur Black lui révèle que la dernière utilisation qu'il connaît de l'épée remonte à l'année dernière, lorsque le professeur Dumbledore l'avait utilisée pour pourfendre la bague de Gaunt. Suite à cela, le trio finit par comprendre que l'épée est capable de détruire les Horcruxes grâce au venin de Basilic dont elle est imprégnée depuis plus de quatre ans et se met à chercher où la véritable épée a pu être cachée.[5]

Après le départ de Ron, Harry et Hermione décident de se rendre à Godric's Hollow en supposant que l'épée a peut-être été cachée là-bas par Dumbledore. Hermione va même jusqu'à supposer que c'est Bathilda Tourdesac elle-même, célèbre historienne de la magie et amie de Dumbledore, qui garderait l'épée en cachette en attendant la venue de Harry. Arrivés au village, ils trouvent Bathilda et la suivent jusqu'à chez elle. Pendant que Hermione reste au rez-de-chaussée, Harry inspecte l'étage avec Bathilda. Quand cette dernière lui indique un tas de linge sale malodorant, Harry s'en approche en cherchant des yeux une poignée d'épée un l'éclat d'un rubis mais ne trouve rien et se fait attaquer par Nagini, le serpent de Voldemort qui s'était en fait caché dans le corps de Bathilda. Harry et Hermione, finalement sans épée, parviennent à s'enfuir d'extrême justesse avant que Voldemort n'arrive.[9]

Dans la nuit du 25 au 26 décembre, Phineas Nigellus Black entend brièvement Hermione dire le lieu où elle et Harry se trouvent lorsqu'elle ouvre son sac en parles. Sans perdre de temps, le professeur Black prévient immédiatement Severus Rogue et le portrait d'Albus Dumbledore. Enthousiaste, Dumbledore demande à Rogue d'exécuter leur plan. Celui-ci fait alors pivoter le tableau de l'ancien directeur et sort l'épée de Gryffondor d'une cavité secrète qui était dissimulée là. Dumbledore lui rappelle qu'il faut donner l'épée à Harry de manière à ce que cela ne lui paraisse pas louche, ce à quoi Rogue répond froidement qu'il sait ce qu'il a à faire et qu'il a un plan.[10] Avec une certaine malveillance,[2] il dépose l'épée au fond d'une mare gelée de la forêt et envoie son Patronus en forme de biche vers l'endroit où campent Harry et Hermione.[10] Harry remarque la biche argentée et la suit jusqu'à la voir disparaître au-dessus de la mare gelée. Il s'en approche et remarque l'éclat rouge foncé au fond de l'eau, comprenant que l'épée de Gryffondor repose au fond de cette mare.
Ron, Harry et l'épée

Harry, sauvé par son ami Ron.

Essayant d'abord de l'attirer vers lui à l'aide d'un sortilège d'Attraction, il comprend qu'il devra faire preuve de courage et de bravoure pour récupérer l'épée car telles sont les qualités des élèves de Gryffondor. il décide donc de retirer ses habits et de plonger dans la mare pour récupérer l'arme. Il manque de se faire étrangler par le médaillon de Serpentard autour de son cou qui ressent en l'épée un danger potentiel mais est sauvé de justesse par Ron, de retour grâce au Déluminateur, qui plonge dans la mare et sort Harry de là. Voyant que son ami est en train de se faire étrangler, il récupère l'épée et brise la chaîne de l'Horcruxe pour le libérer. Après une brève discussion, Harry déclare que c'est à Ron de détruire l'Horcruxe. Ron accepte non sans une certaine appréhension et Harry dispose le médaillon sur un rocher. Toutefois, l'Horcruxe ne se laisse pas faire et parle à Ron en tentant entre autre de le monter contre Harry et Hermione, mais Ron ne se laisse pas faire et lève haut l'épée, les bras tremblant, puis abat la lame sur le médaillon qui est détruit dans un cri. Ron lâche l'épée qui tombe à côté de lui dans un bruit métallique et s'affaisse avec la tête dans les bras. Il rentrent ensuite tout deux au campement avec l'épée.[11]

Un jour, simplement pour s'occuper, Hermione prend le temps d'astiquer un peu l'épée.[12]

Un jour où Harry prononce par mégarde le nom de Voldemort et brise le Tabou, plusieurs Rafleurs transplanent à l'endroit de leur campement et les ligotent. En fouillant la tente, ils découvrent l'épée et Harry (qui a prétendu s'appeler Vernon Dudley) ment en prétendant qu'elle appartient à son père. Greyback garde l'épée avec lui dans l'idée de vendre les rubis qui y sont incrusté et amènent avec les autres Rafleurs le trio au manoir des Malefoy.
Épée dans les mains d'un Rafleur

Entre les mains d'un Rafleur.

Une fois au manoir, Bellatrix Lestrange remarque l'épée entre les mains d'un des Rafleurs. Prise de panique en pensant que l'épée devrait être dans son coffre-fort à Gringotts, elle ligote les Rafleurs, prend l'épée et menace Greyback en lui demandant où ils l'ont trouvé. Greyback lui explique alors qu'ils l'ont trouvé dans la tente des fugitifs que les Rafleurs ont ramené. Bellatrix réfléchit un instant, l'épée entre ses mains, puis envoie les prisonniers dans le caveau du manoir mais garde Hermione avec elle pour l'interroger en la soumettant au sortilège Doloris. Malgré la douleur, Hermione parvient à lui tenir tête et prétend qu'il ne s'agit que d'une fausse épée, ce dont Bellatrix doute fortement. Pour mettre un terme à ce doute, Lucius demande à son fils Drago d'aller chercher Gripsec, qu'ils ont emprisonné quelques temps plus tôt, pour lui demander d'examiner l'épée. En les entendant suggérer cela, Harry se rue vers le gobelin pour le supplier de leur prétendre que l'épée est bel et bien fausse. Gripsec suit sa demande et Bellatrix se retrouve grandement soulagée d'entendre que l'épée n'est pas véritable. Alors qu'elle décide d'appeler Voldemort à l'aide de la Marque des Ténèbres sur son bras, Dobby est envoyé par Abelforth Dumbledore pour sauver Harry et Ron qui parviennent à s'échapper du caveau avec les autres prisonniers. Ils attaquent les Mangemorts dans le manoir sans perdre de temps, sauvent Gripsec qui maintient toujours fermement l'épée contre lui et transplanent vers la Chaumière aux Coquillages pendant que Harry sent rebondir dans son dos la lame de l'épée.[13]

À la Chaumière aux Coquillages, Gripsec continue de garder l'épée de Gryffondor avec lui. Il confirme au trio que cette épée est la vraie et que celle du coffre-fort des Lestrange demeure une simple contrefaçon. Lorsqu'ils viennent lui demander de l'aide pour entrer par effraction à Gringotts, Gripsec accepte mais à la seule condition d'avoir l'épée en échange de ce service. S'ensuit un bref dialogue entre eux, Gripsec affirmant que l'épée n'est pas la propriétés des sorciers et qu'elle a été volé par Godric Gryffondor au roi gobelin Ragnuk Ier avant que le trio n'accepte sa proposition sans chercher à le contredire.[14]

Peu de temps avant le départ pour Gringotts, alors que le trio prépare son plan d'attaque dans la cuisine, Gripsec entre dans la pièce et Harry rapproche l'épée de lui par réflexe, geste qu'il regrette assez rapidement.[15]

Hermione sort l'épée du sac

Hermione sort l'épée du sac.

Une fois entré par effraction dans la chambre forte des Lestrange, Harry remarque la fausse épée de Gryffondor posée sur une haute étagère parmi un enchevêtrement de chaînes. En découvrant que les objets du coffre sont soumis à un maléfice de Gemino ainsi qu'à un maléfice de Flagrance, Harry décider d'utiliser l'épée pour tenter de saisir la coupe de Poufsouffle au sommet d'une étagère. Hermione envoie alors Harry en l'air à l'aide d'un Levicorpus et Harry fait passer la lame à travers une des anses de la coupe. Hermione le libère et Harry tombe au milieu des centaines d'objets en métal incandescent et lâcher l'épée sans le vouloir qui est immédiatement récupérée par Gripsec qui l'éloigne autant que possible des trois sorciers qu'il accompagne. Dès que possible, Gripsec sort de l'endroit et s'enfuit avec l'épée en criant au voleur.[15]

Neville décapite Nagini

Neville décapite Nagini.

Quelques heures plus tard, pendant la bataille de Poudlard, Voldemort immobilise Neville à l'aide d'un maléfice du Saucisson et fait venir le Choixpeau magique pour le lui mettre sur la tête. Il lui met alors le feu, mais au bout de seulement quelques secondes, lors de l'arrivée de Graup et de la cohue qui s'ensuit, Neville se libère du maléfice, retire le Choixpeau et en tire l'épée qu'il utilise aussitôt pour décapiter Nagini d'un grande coup unique. Plus tard, après la fin de la bataille, il gardera l'épée à côté de son assiette pendant qu'il mange, entouré de ferventes admiratrices.[16]

AnecdotesModifier

  • L'épée de Gryffondor est inspirée d'Excalibur : de la même manière que seul un vrai roi sera capable de déloger Excalibur du rocher duquel elle est prisonnière, seul un véritable Gryffondor est capable de sortir l'épée du Choixpeau magique.[2]
  • Poignée de l'épée de Gryffondor (films)

    La poignée de l'épée dans les films.

    L'épée de Gryffondor dans les films de la saga présente quelques légères différences par rapport à celle des livres, sa poignée est incrustée de moins de rubis et plus de gravures y sont détaillées (parmi lesquelles on peut trouver une licorne, un griffon et un sorcier doté d'une longue barbe et d'un parchemin). De plus, le nom de Godric Gryffondor n'est pas inscrit sous la garde mais sur la lame.
  • Dans le film Harry Potter et les Reliques de la Mort : 1ère partie, Rufus Scrimgeour indique au trio que l'épée de Gryffondor a disparu alors que dans le livre, elle se trouve à Poudlard jusqu'à ce que Ginny Weasley, Neville Londubat et Luna Lovegood tentent de la voler. C'est à ce moment-là uniquement que Voldemort demande à Bellatrix Lestrange de la placer dans son coffre.
  • Matthew Lewis, interprète de Neville Londubat, a déclaré que l'épée de Gryffondor était son objet préféré de la saga, en raison du fait qu'elle permettait de montrer que Neville était un véritable Gryffondor puisque celui-ci parvenait à la sortir du Choixpeau.[17]

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. The Noble Collection - The Godric Gryffindor Sword
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4, 2,5 et 2,6 Pottermore : The Sword of Gryffindor
  3. 3,0 et 3,1  Réf.  L'héritier de Serpentard )
  4. 4,0 et 4,1  Réf.  La récompense de Dobby )
  5. 5,0, 5,1, 5,2 et 5,3  Réf.  La revanche du gobelin )
  6.  Réf.  La revanche du gobelin ; L'impasse du Tisseur ; Le récit du Prince )
  7.  Réf.  Les Horcruxes )
  8.  Réf.  Le testament d'Albus Dumbledore )
  9.  Réf.  Le secret de Bathilda )
  10. 10,0 et 10,1  Réf.  Le récit du Prince )
  11.  Réf.  La biche argentée )
  12.  Réf.  Les Reliques de la Mort )
  13.  Réf.  Les Reliques de la Mort ; Le manoir des Malefoy )
  14.  Réf.  Le fabricant de baguettes )
  15. 15,0 et 15,1  Réf.  Gringotts )
  16.  Réf.  Le défaut du plan )
  17. YouTube - Digital Spy : 'Harry Potter and the Deathly Hallows Part 2' Press Conference (3/3)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.