Wikia

Wiki Harry Potter

Sortilège de Déverrouillage

Discussion0
4 692pages sur
ce wiki

Redirigé depuis Alohomora

Alohomora
Sortilège de Déverrouillage
Informations générales
Formule

Alohomora

Gestuelle

Sortilège de Déverrouillage

Effet

Ouvre les serrures mécaniques

Type de sort

Enchantement

Commentaire
Coulisses
Première apparition

Harry Potter à l'école des sorciers, Duel à minuit

Dernière apparition

Harry Potter et les Reliques de la Mort, Le récit de Kreattur

Galerie

  Galerie  Sortilège de Déverrouillage

Le sortilège de Déverrouillage  Angl.  Unlocking Spell ), également appelé l'Ami des Voleurs, est un enchantement qui permet à un sorcier d'ouvrir discrètement une porte verrouillée sans utiliser la clé. Son incantation est Alohomora.

GénéralitésModifier

Anciens sortilèges de DéverrouillageModifier

D'autres sortilèges de Déverrouillage étaient utilisés avant l'Alohomora, mais ils étaient beaucoup moins discrets[1] :

  • Portaberto : Éclate la serrure, ne laissant qu'un trou fumant à la place.
  • Open Sesame : Arrache la porte de ses gonds pour la détruire en petits morceaux.

Livre de référenceModifier

Le sort apparaît dans Le Livre des sorts et enchantements, niveau 1 au chapitre 7.  Réf.  Film Harry Potter à l'école des sorciers ; Pottermore )

HistoireModifier

17ème siècleModifier

On ne sait pas quand a été créé le sortilège de Déverrouillage, mais on sait par contre qu'il a été introduit au 17ème siècle en Grande-Bretagne par le sorcier voleur Eldon Fricklefrac ; sortilège qu'il avait lui-même appris auprès d'un vieux sorcier en Afrique, où il s'était réfugié pour échapper à la justice britannique.[1]

Quand Fricklefrac revint à Londres sous un déguisement, il put grâce à son nouveau sort cambrioler de nombreuses maisons, aussi bien de Moldus que de sorciers. Sa capacité à dévaliser les habitations sans laisser de trace d'effraction le fit appeler le "voleur fantôme" par les journaux des deux mondes. Mais il fut plusieurs fois surpris par des sorciers qu'il était en train de voler, échangeant alors sa liberté contre le sortilège de Déverrouillage. Cela arriva tellement souvent que Londres fut bientôt envahi de sorciers voleurs. Blagdon Blay, un sorcier excédé d'être continuellement cambriolé, finit par inventer un sortilège anti-Alohomora. La défense de Londres s'organisa, les sorciers verrouillant leur maison grâce au sort de Blay et protégeant les demeures moldues.[1]

Eldon Fricklefrac rentra chez lui les mains vides, n'ayant pas réussi à commettre un seul vol durant la nuit. Il était si furieux que, quand il arriva devant sa porte, il omit un léger détail : en revenant d'Afrique, Fricklefrac avait ramené un bébé Nundu pour protéger sa maison quand il n'y était pas. Il avait pour habitude de neutraliser la féroce créature en lançant un sortilège de Stupéfixion à travers le trou de la serrure à chaque fois qu'il rentrait. Mais cette fameuse nuit, il oublia tout simplement ; c'est ainsi qu'Eldon Fricklefrac disparut, dévoré par son Nundu.[1][2]

1991Modifier

En septembre 1991, Hermione Granger lance un Alohomora sur une porte pour qu'elle, Harry, Ron et Neville échappent à Rusard ; c'est ainsi qu'ils découvrent le couloir interdit du deuxième étage où est enfermé Touffu, le chien à trois têtes d'Hagrid.  Réf.  Duel à minuit )

1996Modifier

En juin 1996, Hermione Granger lance un Alohomora sur une porte verrouillée de la salle aux douze portes du Département des mystères, mais ne réussit pas à l'ouvrir. Harry Potter échoue également à l'ouvrir avec le couteau de Sirius.  Réf.  Le Département des mystères )

Le 1er septembre 1996, Harry Potter tente d'ouvrir les grilles de Poudlard avec ce sort, mais sans succès.  Réf.  La victoire de Rogue )


ÉtymologieModifier

Dialecte Sidiki (parlé dans l'ouest du continent africain) "alohomora" : "ami du voleur".

AnecdotesModifier

Dans les jeux vidéosModifier

Dans le jeu PC Harry Potter à l'école des sorciers, c'est Hermione Granger qui apprend à Harry à utiliser l'Alohomora, lui donnant des points comme si elle était un professeur.

ApparitionsModifier

NotesModifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Texte inédit de J.K. Rowling pour le jeu vidéo Wonderbook : Le Livre des Sorts
  2. Le Nundu en question devait encore être très jeune à ce moment là, car un simple sortilège de Stupéfixion serait inefficace contre un Nundu adulte.

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard