Wikia

Wiki Harry Potter

Chute du ministère de la Magie

Discussion11
4 968pages sur
ce wiki
Atrium sous Mangemorts
Chute du ministère de la Magie
Informations
Description

Prise de contrôle du ministère de la Magie par Voldemort

Date

1er août 1997

Lieu

Londres, Ministère de la Magie

Combattants
Victimes

Rufus Scrimgeour

Évènements liés

Deuxième guerre des sorciers

Coulisses
Première apparition

Harry Potter et les Reliques de la Mort, L'ascension du Seigneur des Ténèbres

Dernière apparition

Harry Potter et les Reliques de la Mort, Corruption

Guillemet
Le ministère est tombé. Scrimgeour est mort.
— Patronus messager de Kinglsey Shacklebolt[src]

La chute du ministère de la Magie est un événement particulièrement important de la deuxième guerre des sorciers. C'est le coup d'état mené par Voldemort, qui fait basculer la situation en sa faveur, et qui lui permet d'installer son régime qui se caractérise par l'oppression des nés-Moldus, l'embrigadement de la communauté magique (à Poudlard par exemple) et une hostilité féroce envers Harry Potter.

ContexteModifier

Après la bataille du Département des mystères, la situation dans la communauté magique est au plus bas. Voldemort et ses Mangemorts montent en puissance et la politique du ministre de la Magie Rufus Scrimgeour repose sur l'apparence : il veut donner l'impression d'agir (ce qui conduit à des arrestations injustifiées comme celle de Stan Rocade), mais ses véritables efforts laissent à désirer. Le plan de Voldemort consiste à faire chuter le ministère, ce qui donne lieu à une évasion massive que Scrimgeour passe sous silence. Les Mangemorts parviennent à infiltrer le ministère et Yaxley réussit à soumettre Pius Thicknesse au sortilège de l'Imperium, ce qui est une grande avancée. Réf.  Un Noël glacial ; L'ascension du Seigneur des Ténèbres )

Le coup d'état et la mise en placeModifier

Guillemet
Remus Lupin : Voldemort joue un jeu très habile. Se déclarer officiellement aurait pu provoquer une rébellion ouverte. En restant masqué, il entretient la confusion, l'incertitude et la peur.
— Lupin explique la réussite de Voldemort

Le 1er août 1997, les Mangemorts passent à l'action. Ils réussissent leur coup d'état et Scrimgeour est capturé et interrogé par Voldemort qui veut savoir où se cache Harry Potter. Mais Scrimgeour refuse de parler et il est tué. Cette mort permet aux Mangemorts de contrôler le ministère, et Pius Thicknesse, soumis au sortilège de l'Imperium, est nommé ministre de la Magie. Remus Lupin définit le coup comme s'étant déroulé « en douceur et quasiment en silence ». Réf.  Corruption )

Les Mangemorts contrôlent La Gazette du sorcier, principal moyen d'information dans la population magique. Ils font croire à une démission de Scrimgeour, et font de la propagande contre Harry Potter, les nés-Moldus, l'Ordre du Phénix et ceux qui lui sont liés. Réf.  Corruption )

Thicknesse Ombrage Yaxley Runcorn

Quatre figures majeures de la politique anti-nés-Moldus.

Au ministère, Thicknesse met en place le régime qu'attend Voldemort. Une Commission d'enregistrement des nés-Moldus est créée et dirigée par Dolores Ombrage. La Gazette du sorcier incite les nés-Moldus à se présenter au ministère pour un entretien, qui est en réalité un interrogatoire soumis à la présence des Détraqueurs. Ils se voient confisquer leurs baguettes et emprisonnés à Azkaban pour avoir volé de la magie à de vrais sorciers. Des Mangemorts comme Yaxley ou Travers obtiennent des postes haut-placé au sein du ministère, et ils y installent une véritable terreur. Le nouvel ordre fait naître des rumeurs comme quoi que Voldemort serait derrière tout cela, mais la peur et l'incertitude qui règnent limitent ces rumeurs à des murmures.  Réf.  Corruption ; La magie est puissance ; La Commission d'enregistrement des nés-Moldus )

ConséquencesModifier

A l'école Poudlard, Severus Rogue devient directeur. Il est épaulé de deux Mangemorts, Alecto et Amycus Carrow. Ces derniers deviennent directeurs-adjoints et leur temps dans le collège est marqué par une brutalité considérable et des punitions abusives contre les élèves. Alecto prend en charge l'étude des Moldus, devenue obligatoire, car c'est un autre moyen d'inculquer la haine des Moldus aux élèves. En effet, l'école n'accepte plus les nés-Moldus. Amycus enseigne ce qui été autrefois la défense contre les forces du Mal, mais les cours sont bien plus poussés dans la magie noire.  Réf.  Le diadème perdu )

Indésirable n°1

Tracs anti-Harry Potter distribués à la communauté.

La politique de Thicknesse est aussi tournée contre Harry Potter. Il est présenté comme l'Indésirable n°1 et le régime essaye de diriger la communauté contre lui, et non pas contre Voldemort. Pour cela, il est accusé d'être responsable du décès d'Albus Dumbledore, car sans le puissant sorcier, c'est Harry qui peut être considéré comme le seul à pouvoir vaincre le Seigneur des Ténèbres. Peu de temps après la chute du ministère, les Mangemorts annulent les enchantements qui protègent le Terrier et interrompent le mariage de Bill Weasley et de Fleur Delacour, mais ils ne trouvent pas Harry. Grâce au Tabou dont le nom de Voldemort fait l'objet, il est retrouvé quelques minutes après dans un café londonien par Antonin Dolohov et Thorfinn Rowle, mais il réussit encore à s'échapper. Harry est alors considéré comme un hors-la-loi, ce qui l'oblige à se cacher, et des rumeurs selon lesquelles il aurait fui le pays commencent à se propager. Par ailleurs, ceux qui lui sont liés, comme Arthur Weasley, sont répertoriés et surveillés de près par le ministère. Mais l'Ordre du Phénix résiste autant qu'il peut, grâce notamment à Potterveille, ce qui permet de garder espoir. Réf.  Les Reliques de la Mort ; Corruption )

Secret de tournageModifier

ApparitionsModifier

Notes et références Modifier

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard