FANDOM


Décret d'éducation numéro 68

Le décret accroché à Poudlard.
  Galerie  Décret d'éducation numéro vingt-quatre

Le décret d'éducation numéro vingt-quatre  Angl.  Educational Decree Number Twenty-Four ) est un décret d'éducation qui interdit la création de groupes d'élèves à Poudlard sans consultation préalable du professeur Ombrage.

ContenuModifier

Guillemet
PAR ORDRE DE LA GRANDE
INQUISITRICE
DE POUDLARD
Toutes les organisations, associations, équipes, groupes
et clubs d'élèves sont dissous à compter de ce jour.
Une organisation, association, équipe, groupe
ou club se définit par le rassemblement à intervalles
réguliers de trois élèves ou plus.
L'autorisation de former à nouveau
de tels rassemblements doit être demandée
à la Grande Inquisitrice (professeur Ombrage).
Aucune organisation, association, équipe, groupe
ou club d'élèves ne peut exister
sans l'approbation de la Grande Inquisitrice.
Tout élève fondateur ou membre d'une organisation,
association, équipe, groupe ou club
qui n'aurait pas été approuvé par la Grande Inquisitrice
serait immédiatement renvoyé de l'école.
Les mesures ci-dessus sont prises conformément
au décret d'éducation numéro vingt-quatre.
Signé : Dolores, Jane, Ombrage, Grande Inquisitrice
— Décret d'éducation numéro vingt-quatre[src]

HistoireModifier

CréationModifier

Pendant la première sortie à Pré-au-Lard de l'année scolaire 1995-1995, Hermione et Ron organisent pour Harry une réunion de plusieurs élèves de Poudlard à La Tête de Sanglier pour qu'ils puissent discuter de la création d'un groupe pour apprendre aux élèves à se défendre (qui deviendra plus tard l'armée de Dumbledore). Willy Larebrouss, qui se trouve au pub à ce moment-là, se dépêche d'aller faire part de cette réunion à Dolores Ombrage.[1]

Peu de temps après, un avis est placardé dans les salles communes pour faire part aux élèves de l'instauration du décret d'éducation numéro vingt-quatre.[2]

ConséquencesModifier

Harry, Ron et Hermione comprennent vite que ce décret n'est qu'un prétexte pour empêcher la création de l'armée de Dumbledore, tandis que d'autres élèves plus jeunes ne font que s'inquiéter de la fermeture d'autres clubs de Poudlard, tel que le club de Bavboules. Toutefois, le décret ne décourage pas les membres de l'A.D. qui participent malgré tout aux réunions organisées en toute illégalité.[3]

Dans le bureau du directeur après que les activités de l'A.D. aient été révélées par Marietta Edgecombe à Ombrage, Dumbledore minimise les activités de l'A.D. en expliquant que le décret n'a été mis en place que deux jours après la première réunion à La Tête de Sanglier. Ombrage lui rétorque que même si cette réunion était légale, toutes celles qui ont suivi ne le sont pas, ce à quoi Dumbledore réplique qu'il n'a jamais eut vent que d'une seule réunion qui avait eut lieu le soir même.[4]

RéinstaurationModifier

Rogue réinstaure le décret durant l'année scolaire 1997-1998 pour contrer les tentatives de création d'une nouvelle armée de Dumbledore, qui arrive toutefois à se reformer avec Ginny, Neville et Luna à sa tête.[5]

AnecdotesModifier

Dans le film Harry Potter et l'Ordre du Phénix, l'énoncé du décret est extrêmement raccourci et il porte le numéro soixante-huit.

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1.  Réf.  À la Tête de Sanglier ; Le centaure et le cafard )
  2.  Réf.  Décret d'éducation numéro vingt-quatre )
  3.  Réf.  Décret d'éducation numéro vingt-quatre ; L'armée de Dumbledore ; Le centaure et le cafard )
  4.  Réf.  Le centaure et le cafard )
  5.  Réf.  Godric's Hollow ; Le diadème perdu )

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard