FANDOM



Guillemet
Dobby : Harry Potter est encore plus grand que ne le croyait Dobby ! Adieu, Harry Potter.
— À Harry, après avoir été libéré[src]

Dobby est un elfe de maison contraint à servir la famille Malefoy. Il rêve de liberté. Il deviendra l'ami de Harry Potter et lui sera fidèle jusqu'à sa mort. Il est habillé avec une taie d'oreiller car c'est le signe distinctif des elfes de maison.

BiographieModifier

Au service de la famille Malefoy (? - 1993) [HP2]Modifier

Dobby est au service de la famille Malefoy. Ses maitres sont des sorciers adeptes de la magie noire et ils se montrent cruels envers lui. Ils n'hésitent pas à le menacer de mort cinq fois par jour[1] ou lui rappellent qu'il doit s'infliger des punitions supplémentaires.[2]

Dobby2

Dobby sur le lit de Harry Potter chez les Dursley

Le jour de son anniversaire, Harry aperçoit deux énormes yeux verts dans la haie du jardin des Dursley mais à l'arrivée de Dudley, les énormes yeux disparaissent.[3] Plus tard dans la soirée, Harry découvre Dobby sur son lit. L'elfe est littéralement subjugué par le jeune sorcier et lui parle avec dévotion et un immense respect. Harry lui répond gentiment et avec le même respect ce qui déclenche une crise chez Dobby qui n'est pas habitué à ce qu'on lui parle ainsi. Il avertit Harry qu'il court un grand danger et lui demande de ne pas retourner à Poudlard, mais se heurte au refus de Harry qui répond que ses amis sont à Poudlard. Dobby rétorque d'un ton sournois que ses amis ne lui écrivent pas, ce qui provoque la colère de Harry qui comprend que l'elfe a intercepté ses lettres. Dobby essaie d'expliquer qu'il a fait cela pour faire croire à Harry que ses amis l'avaient oubliés afin que Harry n'aie plus envie de retourner à l'école. Harry réfutant le raisonnement, Dobby tente un petit chantage, ses lettres contre une promesse de renoncer à aller à Poudlard, mais cela ne fonctionne pas. Alors Dobby tente le tout pour le tout : il se précipite vers la porte de la chambre de Harry, l'ouvre à la volée et dévale les escaliers. Quand Harry le rejoint, il voit le chef-d'œuvre pâtissier de la tante Pétunia flotter près du plafond. Harry le supplie de reposer le gâteau, mais Dobby insiste pour qu'il renonce à aller à Poudlard. Devant l'énième refus de Harry, Dobby fait s'écraser le gâteau puis disparait dans un bruit sec similaire à un claquement de fouet.[2]

Le 1er septembre, Dobby bloque le passage vers la voie 9¾, empêchant Harry et Ron de prendre le Poudlard Express.[4]

Lors du match de Quidditch opposant Gryffondor à Serpentard, Dobby ensorcèle un Cognard. Le Cognard ignore tous les autres joueurs et se focalise sur Harry, ce dernier doit alors ruser, feinter, faire des acrobaties afin d'éviter le Cognard fou. Le Cognard lancé par Dobby atteint Harry de plein fouet en lui cassant le bras. Harry, à l'infirmerie, se réveille en sursaut et découvre Dobby en train de lui éponger le front au milieu de la nuit. Dobby est consterné que Harry soit revenu à Poudlard malgré ses avertissements et le fait d'avoir raté le train. Harry comprend ainsi que c'est Dobby qui a empêché le passage vers la voie 9¾ et quand Dobby confirme que c'est bien sa faute, il lui dit qu'il s'est brûlé les mains avec un fer à repasser pour se punir, mais que cela lui était égal car il pensait que Harry était alors en sécurité. Harry le menace de l'étrangler mais Dobby, habitué aux menaces de mort, n'en prend pas compte et se mouche dans le coin de son vêtement crasseux. Harry lui demandant pourquoi il s'habille ainsi, l'elfe lui explique que c'est le signe distinctif des elfes de maison, qu'ils sont tenus en esclavage et qu'il ne pourra être libéré que si ses maîtres lui offrent un vêtement. Dobby recommence ensuite à inciter Harry à quitter Poudlard et lui avoue qu'il pensait que « son cognard » suffirait mais Harry ne le laisse pas finir, furieux de découvrir que l'objet qui a failli le tuer venait de lui. Dobby, choqué, réfute l'accusation et disant qu'il voulait seulement le blesser suffisamment gravement pour que Harry soit renvoyé chez lui, et non pas le tuer. Harry insiste pour savoir pourquoi il devrait rentrer et Dobby commet un lapsus en révélant que la Chambre des Secrets a été réouverte et que des choses terribles seraient sur le point de recommencer. Dobby attrape alors une carafe d'eau posée sur la table de chevet et se la tape sur la tête en se traitant de méchant, culpabilisant d'avoir trop parlé. Bien que Harry insiste pour en savoir plus, Dobby refuse et tente d'attraper une autre carafe, mais Harry attrape à temps le poignet squelettique de l'elfe pour l'empêcher de se faire du mal. Face aux interrogations de l'élève, Dobby reste vague et quand Harry lui dit que sa meilleure amie est de parents moldus, Dobby gémit d'admiration face à la camaraderie du Survivant. Soudain, Dobby se fige, ses grandes oreilles frémissent et annonce qu'il doit partir d'un air terrifié. Dans un craquement sonore, il disparaît.[1]

Harry retrouve Dobby dans le bureau de Dumbledore après être sorti de la Chambre des Secrets, il est recroquevillé aux pieds de Lucius Malefoy qui fait une entrée bruyante dans le bureau du directeur tandis que l'elfe est couvert de bandages et affiche un air terrorisé. Durant la conversation entre Dumbledore et Lucius, Dobby a un comportement étrange que Harry remarque : ses grands yeux fixés sur lui, il montre du doigt le journal de Jedusor puis son maître et se donne ensuite des coups de poing sur la tête. Harry fait un signe à Dobby et celui-ci recule dans un coin en se tordant les oreilles pour se punir. Après la discussion houleuse où Harry accuse Lucius, le père Malefoy se tourne vers Dobby et lui dit qu'ils s'en vont, faisant sortir son elfe à coups de pied. Harry les rattrape à l'extérieur du bureau et rend le journal, glissé dans une chaussette, à Lucius, Malefoy arrache alors le journal de la chaussette et la jette au sol. Lorsqu'il s'adresse à nouveau à Dobby, l'elfe reste interdit et remarque d'une voix faible que son maître lui a, d'une certaine façon, donné un vêtement : une chaussette.
Dobby protégeant Harry de Lucius Malefoy

Dobby protégeant Harry de Lucius Malefoy

Lucius, incrédule, regarde Dobby puis se rue sur Harry en l'accusant de lui avoir fait perdre son serviteur. Dobby protège Harry et s'ensuit, suivi d'une détonation assourdissante et Lucius se retrouve projeté en arrière. Ivre de colère, Lucius sort sa baguette mais Dobby tend son doigt menaçant et ordonne à son maître de partir.

Après cela, Harry questionne Dobby, souriant, sur le fait qu'il lui a dit que cela n'avait rien à voir avec Celui-Dont-On-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom et Dobby répond que c'était un indice. Dobby entoure la taille de Harry et le serre contre lui. Après une dernière marque d'admiration, Dobby disparaît.[5]

1993 - 1994 [HP3]Modifier

Dobby n'apparait pas cette année. Il est juste mentionné par Harry sous le nom de elfe quand Harry discute avec Cornelius Fudge au Chaudron Baveur.[6]

On apprendra plus tard qu'il a passé son temps à chercher du travail mais que personne ne veut d'un elfe libre qui demande à être payé.[7]

1994 - 1995 [HP4]Modifier

Harry Potter croit reconnaitre Dobby dans la loge de la tribune officielle lors de la 423ème coupe du monde de Quidditch mais ce n’est pas lui. Il s'agit de Winky, l’elfe de Barty Croupton.[8]

Au mois de décembre, Hermione emmène Harry dans les cuisines de Poudlard. Dès qu'il pousse la porte, Dobby se précipite sur Harry en criant d’une voix suraiguë. Dobby lâche Harry et recule et lui adressant un grand sourire. Harry constate qu’il n’a pas changé sauf qu’il ne porte plus la taie d’oreiller crasseuse mais porte un étrange assortiment de vêtements. Un cache-théière sur lequel il a épinglé toutes sortes de badges aux couleurs brillantes lui sert de chapeau,
Trio, Dobby et Winky dans les cuisines

Le trio dans les cuisine avec Dobby et Winky

il porte une cravate ornée de fers à cheval sur sa poitrine nue, un short qui devait être un short de foot pour enfant et des chaussettes dépareillées. Dobby explique à Harry qu’il travaille à Poudlard avec Winky depuis une semaine et comment il est venu voir le professeur Dumbledore car il est très difficile pour un elfe de maison qui a été renvoyé de trouver un nouveau travail. Il a cherché du travail pendant deux ans mais personne ne voulait l’embaucher car il voulait être payé. Il est fier d’expliquer à Harry comment il a réussi à faire baisser son salaire. Dumbledore lui proposait 10 Gallions la semaine et les week-ends libres mais l'elfe a réussi à négocier son salaire à 1 Gallion par semaine et 1 jour de congé par mois car il aime la liberté mais il ne veut pas qu’on lui en donne trop .[7]

Le jour de Noël, Dobby offre à Harry une paire de chaussette qu’il a fabriquée lui-même. L’une est rouge vif avec des motifs en forme de balais volants et l’autre verte et ornée de Vifs d’or. Harry offre à Dobby une vieille paire de chaussettes déformée et de couleur moutarde qui avait appartenu à l’oncle Vernon. Ron, quant à lui, offre à l'elfe la paire de chaussettes violettes ainsi qu’un pull-over qu’il venait de recevoir en cadeau. Dobby, ravi, les remercie et retourne en cuisine.[9]

Le jour de la deuxième tâche, Dobby réveille Harry dans la bibliothèque de Poudlard en lui donnant des coups. Il l’informe que la deuxième tâche commence dans dix minutes et qu’il pourra sauver son « Whisky » grâce à la Branchiflore. Harry, méfiant, demande à Dobby s’il est sûr de lui car il se souvient encore de l’épisode du cognard fou en deuxième année. Dobby confirme en disant qu’il a entendu le professeur McGonagall et le professeur Maugrey en parler. Ils sortent tous les deux en trombe de la bibliothèque, et l'elfe se précipite dans les cuisines.[10]

Après la deuxième tâche, lors d’une sortie à Pré-au-Lard, Harry achète les chaussettes les plus affreuses chez Gaichiffon. Le lendemain, Harry descend aux cuisines et offre à Dobby les chaussettes pour le remercier de l’avoir aidé à réussir la deuxième tâche.[11]

En préparation de la troisième tâche, Ron suggère à Harry d’utiliser Dobby comme cobaye à sa place pour l’entrainement au sortilège de Stupéfixion.[12]

Après la troisième tâche, le faux Maugrey explique comment il s’est servi de Dobby pour faire parvenir des informations à Harry.[13]

1995 - 1996 [HP5]Modifier

Hedwige étant blessée, Harry la confie au professeur Gobe-Planche. C'est Dobby qui rend la chouette à Harry après que la guérison de celle-ci .

Harry apprend que c’est Dobby qui fait seul le ménage dans la tour de Gryffondor car les autres elfes ne veulent pas être libérés en trouvant les chapeaux et chaussettes fabriqués et laissés par Hermione. Avant de partir, Dobby propose d’aider Harry mais Harry refuse dans un premier temps avant de se rétracter. Il demande à Dobby s’il connait un endroit pouvant recevoir vingt-huit personnes pour s’entrainer à la Défense contre les forces du Mal. Alors que Harry s’attend à voir le sourire de Dobby disparaître et ses oreilles tomber, Dobby fait un petit bond en l’air et agite ses oreilles d’un air joyeux en claquant des mains. Il déclare qu’il connait l’endroit parfait et que cette pièce s’appelle la pièce va-et-vient ou encore la Salle sur Demande. Il explique à Harry que cette pièce apparait que si on en a vraiment besoin, qu’elle contient toujours ce dont on a besoin et qu’il l’a déjà utilisée pour soigner Winky. Harry s’assure auprès de Dobby que très peu de personnes connaissent cette pièce et Dobby lui explique comment faire pour trouver la salle sur demande.[14]

Pour la dernière réunion de l’A.D. avant le vacances de Noël, Dobby décore la salle sur demande avec une centaine de boules décorées d'une photo de Harry accompagnée d’une légende : VIVE LE POTTER NOËL.[15]

Pour Noël, Dobby offre à Harry une horrible peinture le représentant.[16]

Durant une séance de l'A.D., Dobby arrive, tremblant, les yeux écarquillés de terreur, pour prévenir Harry et les membres de l’armée de Dumbledore, bien qu’il ait reçu l’ordre de ne rien dire, que Dolores Ombrage et la brigade inquisitoriale arrivent. Avant de se sauver, Harry saisit Dobby qui essaie toujours de s’infliger de cruelles blessures pour avoir désobéi, l’emporte avec lui et ordonne à l'elfe de retourner en cuisine et de ne pas se faire de mal.[17]

1996 - 1997 [HP6]Modifier

Peeves au-dessus de Dobby et Kreattur

Dobby et Kreattur se battent devant Peeves

Harry, voulant à tous prix découvrir ce que mijote Drago Malefoy, appelle Kreattur. Quand celui-ci apparaît, il le découvre en train de se battre avec Dobby car il a insulté Harry Potter. Harry utilise levicorpus pour éloigner Dobby de Kreattur et arrête la bagarre. Une fois le calme revenu, Harry ordonne à Kreattur de suivre Drago Malefoy afin de savoir se qu’il fait et, devant le manque d’enthousiasme flagrant de Kreattur, Dobby se propose de le faire, les yeux baignés de larmes, et qu’il serait honoré d’aider Harry Potter. Harry donne ses instructions. Dobby, les yeux brillants d’excitation, dit qu’il se jettera de la plus haute tour du château s’il ne donne pas satisfaction mais Harry lui rétorque que ce ne sera pas nécessaire.[18]

Plus tard, lorsque Dobby revient avec Kreattur pour faire leur rapport, Harry et Hermione découvrent que Dobby n’a pas dormi pendant une semaine pour assurer sa mission de surveillance du jeune Malefoy. Alors que Kreattur encense Drago, Dobby déclare que Drago est un mauvais maître et Harry intervient juste avant que Dobby ne se punisse. Dobby explique à Harry que Drago ne viole aucun règlement à sa connaissance, mais qu’il tient à ne pas être vu et qu’il s’est souvent rendu au septième étage avec divers autres élèves qui font le guet. Harry en déduit qu'il se trouve dans la Salle sur Demande.[19]

1997 - 1998 [HP7]Modifier

Cave des Malefoy
Enfermé dans la cave du manoir des Malefoy, Harry, en désespoir de cause, utilise le morceau de miroir donné par Sirius pour demander de l’aide. Peu de temps après, contre toute attente, c’est Dobby qui arrive en transplanant. Harry, surpris, lui demande s’il peut transplaner hors de la cave en emportant des humains. Dobby répond par l’affirmatif, alors Harry lui demande de faire sortir Luna, Dean Thomas et Mr. Ollivander. Ron lui dit de les emmener à la Chaumière aux Coquillages à Tinworth. Harry demande à Dobby de revenir, puis Dobby transplane laissant Harry et Ron. Ayant réussi à sortir de la cave pour rejoindre Hermione, Harry et Ron sont en mauvaise posture et c’est Dobby qui les sauve en faisant tomber un lustre en cristal. Dobby s’avance dans la pièce en trottinant, le doigt tremblant et tendu vers son ancienne maîtresse, Narcissa Malefoy.
Dobby désarmement Narcissa Malefoy

Dobby désarmant Narcissa

Il couine qu’elle n’a pas le droit de faire du mal à Harry Potter. Bellatrix hurle à sa sœur de le tuer et quand Narcissa pointe sa baguette sur Dobby, il lui fait sauter la baguette des mains. Bellatrix vocifère contre Dobby en le traitant de « sale petit singe ».

Surprise par l'audace de l'elfe, Narcissa lui rappelle qu'elle est sa maîtresse. Dobby lui répond alors qu'il est une créature libre.

Guillemet
Dobby : Dobby n’a pas de maître ! Dobby est un elfe libre et Dobby est venu sauver Harry Potter et ses amis !
— Au manoir des Malefoy[src]

À ce moment, Harry ressent une vive douleur à sa cicatrice et hurle à tous de partir. Il récupère Gripsec, attrape la main de Dobby, tourne sur place et transplane. En chemin, Harry sent la main de Dobby tressaillir dans la sienne et se demande si Dobby ne souhaite pas reprendre l’initiative pour le conduire dans la bonne direction. Harry serre les doigts de Dobby pour lui faire comprendre qu’il serait ravi de se laisser conduire. Quand ils touchent la terre ferme, Harry lâche la main de l'elfe. Harry l'appelle puis le voit debout tout près. Dobby vacille et les étoiles se reflètent dans ses grands yeux brillants. Tous deux baissent ensemble les yeux sur le manche argenté du poignard planté dans la poitrine de l'ami du jeune sorcier. Harry appelle au secours et remarque une tâche sombre s’agrandir sur la poitrine de Dobby. Harry l’exhorte de ne pas mourir. Dobby regarde une dernière fois Harry et dans son dernier souffle, les lèvres tremblantes sous l’effort, il prononce ses dernières paroles : « Harry… Potter… ».[20]

Harry arrache le poignard de la poitrine de Dobby puis retire son blouson et l’étale sur l’elfe comme une couverture. Bill suggère à Harry de prendre les dispositions pour l’enterrer. Harry approuve et veut faire cela dans les règles, sans magie. Harry creuse lui-même la tombe de Dobby, au bout du jardin, entre les buissons. Il creuse la tombe avec fureur comme un cadeau offert à Dobby pour leur avoir sauvé la vie. Il est rejoint par Ron et Dean qui l’aident à creuser eux aussi sans magie, juste avec des pelles. Quand la fosse semble suffisamment profonde, Harry serre Dobby plus étroitement dans son blouson, Ron retire ses chaussures et passe ses chaussettes aux pieds nus de Dobby. Dean sort un bonnet en laine de sa poche et coiffe la tête de l’elfe. Ils sont alors rejoints par Hermione, Luna, Bill et Fleur. Luna fait remarquer que Dobby à l’air de dormir puis Harry l’allonge dans la tombe. Luna remercie Dobby de l’avoir arraché à cette cave et qu’il est injuste de mourir en étant si bon et si courageux.
B7C24M1
Ron lui dit merci, Dean et Harry lui disent adieu. Bill brandit sa baguette et referme la tombe de Dobby. Harry demande de rester seul avec le corps de son ami. Il ramasse une grosse pierre et grave sur la tombe.[21]
Guillemet
CI-GÎT DOBBY, ELFE LIBRE
— Épitaphe de la tombe de Dobby [src]

Secrets du tournageModifier

Tournage Dobby et Kreattur

Les doublures Diane Gibbins et Binde Johal.

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. 1,0 et 1,1  Réf.  Le Cognard fou )
  2. 2,0 et 2,1  Réf.  L'avertissement de Dobby )
  3.  Réf.  Un très mauvais anniversaire )
  4.  Réf.  Le saule cogneur )
  5.  Réf.  La récompense de Dobby )
  6.  Réf.  La fuite de la grosse dame )
  7. 7,0 et 7,1  Réf.  Le Front de Libération des Elfes de Maison )
  8.  Réf.  La Coupe du Monde de Quidditch )
  9.  Réf.  Le bal de Noël )
  10.  Réf.  La deuxième tâche )
  11.  Réf.  Le retour de Patmol ; La folie de Mr Croupton )
  12.  Réf.  Le rêve )
  13.  Réf.  Veritaserum )
  14.  Réf.  L'armée de Dumbledore )
  15.  Réf.  L'œil du serpent )
  16.  Réf.  Noël dans la salle spéciale )
  17.  Réf.  Le centaure et le cafard )
  18.  Réf.  Des elfes sur les talons )
  19.  Réf.  La salle introuvable )
  20.  Réf.  Le manoir des Malefoy )
  21.  Réf.  Le fabricant de baguettes )