Wikia

Wiki Harry Potter

Harry Potter à l'école des sorciers

Discussion9
4 958pages sur
ce wiki
Pottermore Harry Potter à l'école des sorciers
Harry Potter à l'école des sorciers
Illustration HP1 fr
Auteur J.K. Rowling
Traducteur Jean-François Ménard
Illustrateur Jean-Claude Götting

• Jonathan Gray [1]

Parution Septembre 1998,
chez Gallimard jeunesse,
collection Folio Junior.
Chapitres 1. Le survivant

2. Une vitre disparaît
3. Les lettres de nulle part
4. Le gardien des Clés
5. Le Chemin de Traverse
6. Rendez-vous sur la voie 9¾
7. Le Choixpeau magique
8. Le maître des potions
9. Duel à minuit
10. Halloween
11. Le match de Quidditch
12. Le Miroir du Riséd
13. Nicolas Flamel
14. Norbert le dragon
15. La Forêt interdite
16. Sous la trappe
17. L'homme aux deux visages

Galerie   Galerie  Images du livre
Guillemet
JE REFUSE DE PAYER UN SOU POUR QU'UN VIEUX CINGLÉ LUI APPRENNE DES TOURS DE MAGIE !
— Vernon Dursley

Harry Potter à l'école des sorciers  Angl.  Harry Potter and the Philosopher's Stone ) est le premier tome de la saga littéraire Harry Potter. C'est également le premier roman écrit par J.K. Rowling. Il est d'abord publié chez Bloomsbury Children's Books le 26 juin 1997. En 1998, le roman paraît en France aux éditions Gallimard Jeunesse.

Résumé de l'éditeur : « Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener au collège Poudlard, école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Qui est donc Harry Potter ? Et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ? »

L'histoire...

Résumé

La famille Dursley mène une vie paisible au 4, Privet Drive, jusqu'au jour où deux mystérieux individus -des sorciers- rôdent aux abords du lotissement situé sur la commune de Little Whinging. Ils attendent avec impatience mais aussi fébrilité l'arrivée de Harry Potter, le survivant. Le jeune garçon, alors âgé de quinze mois, vient de perdre ses parents dans des circonstances étranges et est transporté en moto volante par le géant Hagrid jusqu'à la maison des Dursley, la seule famille qu'il lui reste désormais.

Dix années passent...

Harry Potter est élevé par l'oncle Vernon et la tante Pétunia qui ne l'aiment pas. Ces derniers l'obligent à dormir dans un placard à balais et à subir divers châtiments. Il subit de plein fouet l'agressivité de Dudley, le fils tyrannique des Dursley, et sa bande dont le "jeu" favori est la chasse au Harry.

Harry pense être un garçon ordinaire, auquel il arrive parfois d'étranges phénomènes... jusqu'au jour de son onzième anniversaire où il voit littéralement son existence bouleversée.

Harry reçoit la visite du géant Hagrid qui vient le récupérer pour l'emmener à l'école de sorcellerie Poudlard, un collège exclusivement réservé aux jeunes sorciers et sorcières britanniques, et où une place l'attend depuis sa naissance. Harry apprend qu'il est un sorcier, célèbre de surcroît, tout comme ses parents décédés, James et Lily Potter. On lui révèle également que ses parents ne sont pas morts dans un accident de voiture mais assassinés par un terrifiant mage noir dont personne n'ose prononcer le nom.

Fiche technique

Genèse de la saga

L'histoire de Harry Potter est étroitement liée à celle de J.K. Rowling.

C'est en 1990 que Harry Potter est né dans l'esprit de Joanne Rowling. L'idée lui vient lors d'un voyage en train entre Manchester et la gare King's Cross de Londres. Alors que le train prend du retard, son héros, un jeune sorcier à lunettes lui apparaît soudainement, tout comme l'école de sorcellerie ainsi qu'un petit nombre de personnages secondaires tels que le fantôme Nick-Quasi-Sans-Tête. Fait exceptionnel, elle n'a sur elle aucun papier ni stylo. Elle passe donc quatre heures à réfléchir, imaginer et développer son nouvel univers. De retour à son domicile londonien, elle commence à prendre des notes.

Joanne passe les cinq années suivantes à concevoir méticuleusement l'intrigue des aventures de Harry Potter. Elle trouve son inspiration un peu partout, autant dans ses romans préférés que dans ses souvenirs d'enfance ou bien encore son entourage. En parallèle, sa vie personnelle connait de nombreux bouleversements, qui influencent inconsciemment la trame de son récit. L'histoire gagne en profondeur et en noirceur.

La version originale

Contexte

J.K. Rowling 1998 UK

J.K. Rowling dans un café.

Au début de l'année 1994, Joanne Rowling traverse une période difficile. Elle s'installe à Édimbourg avec dans ses valises : son bébé Jessica, les papiers d'un divorce douloureux et une pile de notes et de récits retraçant les aventures de son apprenti sorcier à lunettes. Joanne n'a plus aucun travail et vit d'allocations. En dépit de toutes ces conditions défavorables, elle choisit de se lancer dans la rédaction d'un roman pour enfant, le premier volume des aventures de Harry Potter. Joanne écrit ce livre uniquement pour elle mais rêve de le voir un jour publié.[2] Pendant six mois, elle se rend dans les cafés de la ville, notamment le Nicholson's où elle écrit deux à trois heures par jour, le temps que Jessica termine sa sieste. Parfois, il lui arrive d'écrire le soir, dans son modeste appartement.

Guillemet
J'écrivais continuellement ce qui a sans doute sauvé ma santé mentale.
— J.K. Rowling

Au prix d'efforts et de sacrifices, Joanne termine son manuscrit, puis se lance à la recherche d'un agent littéraire. Elle envoie, par courrier, un synopsis et les trois premiers chapitres à différents agents londoniens. Elle ne s'attend pas à une réponse rapide, encore moins favorable... Pourtant, le second agent contacté lui répond positivement.[3] Il s'agit de Christopher Little. Dans les faits, c'est son assistante, Bryony Evens, qui découvre le précieux manuscrit. Elle est la première à le lire, lors de la pause déjeuner, et à tomber sous le charme de l'histoire. Elle n'hésite pas à soutenir la jeune auteur, totalement inconnue à cette époque et arrive à convaincre son patron de prendre Joanne sous contrat.

En octobre 1996, après plus d'un an de recherches et neuf refus, Christopher Little trouve enfin un éditeur prêt à publier le premier ouvrage de sa cliente. Il vend les droits des deux premiers livres à Barry Cunningham. Ce dernier s'occupe de la toute nouvelle collection jeunesse des éditions Bloomsbury.

Barry Cunningham craint cependant que le public cible des jeunes garçons rechigne à acheter des livres écrits par une femme. Il suggère donc à Joanne d'utiliser les doubles initiales comme nom de plume : JK Rowling. « K » en hommage à Kathleen, le nom de sa grand-mère paternelle. Il lui conseille également de trouver un emploi car un auteur ne gagne que très rarement sa vie en écrivant des livres pour enfants...

Généralités

La première édition du roman Harry Potter and the Philosopher's Stone est parue le 26 juin 1997 aux éditions Bloomsbury, dans la section jeunesse.

L'illustration de couverture est signée Thomas Taylor. Elle représente notre héros, le jeune Harry Potter; surpris de découvrir le Poudlard Express et la voie 9¾, à l'intérieur de la gare King's Cross de Londres.

En 2002, la version anglaise a fait l'objet d'une édition sous la forme d'un livre sonore, dont la narration est assurée par l'acteur et comédien Stephen Fry.

La version française

Contexte

Tout commence au début de l'année 1997. Le hasard et la curiosité poussent Christine Baker, éditrice chez Gallimard jeunesse, à découvrir le manuscrit de J.K. Rowling. À cette époque, « Jo », qui est encore inconnue, vient d'obtenir une bourse auprès de l’Arts Council d’Écosse. À la lecture du manuscrit, l'éditrice est séduite par le texte et le talent de son jeune auteur. Elle n'hésite pas un seul instant à acquérir les droits du premier tome. Gallimard est la seconde maison d'édition au monde, après Bloomsbury, à faire confiance à J.K. Rowling.

Généralités

HP1FR

© Emily Walcker

Traduite par Jean-François Ménard, la version française est sortie pour la première fois en septembre 1998 dans la collection format de poche «Folio junior».

À l'instar de la version américaine[6], la première édition du roman contenait des vignettes pour illustrer chaque tête de chapitre, dessinées par l'artiste Emily Walcker. Ces dernières ont été supprimées dans les éditions suivantes.

L'illustration de couverture est signée Jean-Claude Götting. Elle met en scène le trio Hermione, Harry et Ron dans le parc du collège Poudlard. À noter sur le dessin original : les cheveux blonds d'Hermione, l'absence de cicatrice sur le front de Harry Potter et le sorcier volant sur un balai au dessus de Poudlard. La couverture est corrigée mais aussi retouchée et enfin redessinée au début des années 2000 en vue de la réédition de l'ouvrage en grand format. L'éditeur profite de l'occasion pour demander à l'artiste de créer des couvertures moins enfantines. En 2007, la "nouvelle" illustration de couverture sert à moderniser et à harmoniser la collection Folio junior.

En 2011, Jonathan Gray a été chargé de créer "une nouvelle identité visuelle" pour cette même collection.

Enfin, n'oublions pas qu'en 2000, Bernard Giraudeau a prêté sa voix et assuré la lecture du premier volume des aventures du célèbre sorcier. L'acteur n'hésite pas à donner, un style, une voix particulière à chaque personnage. L'enregistrement est disponible sous forme d'audio livre.

Traduction occitane

Couverture HP1 gascon

Harry Potter e la pèira filosofau

  • traduit de l'anglais par Karine Richard Bordenave
  • illustration de couverture par Kalou
  • 236 pages / Per Noste
  • date de parution : 31 août 2009
  • tirage initial : 200 exemplaires

Traduction bretonne

Couverture HP1 breton

Harry Potter ha Maen ar Furien

  • traduit de l'anglais par Mark Kerrain
  • 320 pages / An amzer (Le temps)
  • date de parution : 17 octobre 2012
  • tirage initial : 3000 exemplaires

Les éditions étrangères

Aujourd'hui, Harry Potter à l'école des sorciers est traduit en plusieurs langues[7] et se décline sur de multiples supports. Outre le format traditionnel (papier), l'ouvrage est parfois disponible en version numérique et audio.

Titre Couverture Description
Harry Potter and the Sorcerer's Stone
Couverture HP1 us
  • Pays : Etats-Unis
  • Édité chez Scholastic
  • Écrit par J.K. Rowling
  • Couverture signée Mary GrandPré / Kazu Kibuishi
Harry Potter und der Stein der Weisen
Couverture HP1 de
  • Pays : Allemagne
  • Édité chez Carlsen Verlag
  • Traduit par Klaus Fritz
  • Couverture signée Sabine Wilharm
Harry Potter og De Vises Sten
Couverture HP1 dn
  • Pays : Danemark
  • Édité chez Gyldendal
  • Traduit par Hanna Lützen
  • Couverture signée Per Oluf Jørgensen
Harry Potter y la piedra filosofal
Couverture HP1 es
  • Pays : Espagne
  • Édité chez Salamandra
  • Traduit par Alicia Dellepiane Rawson
  • Couverture signée Dolores Avendaño
Harry Potter ja viisasten kivi
Couverture HP1 fi
  • Pays : Finlande
  • Édité chez Tammi
  • Traduit par Jaana Kapari-Jatta
  • Couverture signée Mika Launis
Harry Potter e la Pietra Filosofale
Couverture HP1 it
  • Pays : Italie
  • Édité chez Salani
  • Traduit par Marina Astrologo
  • Couverture signée Serena Riglietti
ハリー・ポッターと賢者の石
Couverture HP1 jp
  • Pays : Japon
  • Édité chez Say-zan-sha (静山社)
  • Traduit par Yuko Matsuoka (松岡 佑子)
  • Couverture signée ?
Harry Potter en de Steen der Wijzen
Couverture HP1 nl
  • Pays : Pays-Bas
  • Édité chez De Harmonie
  • Traduit par Wiebe Buddingh'
  • Couverture signée Ien van Laanen

Anne Lammers (graphisme)

Harry Potter och De vises sten
Couverture HP1 su
  • Pays : Suède
  • Édité chez Tiden
  • Traduit par Lena Fries-Gedin
  • Couverture signée Alvaro Tapia
Гаррі Поттер і філософський камінь
Couverture HP1 uk
  • Pays : Ukraine
  • Édité chez А-ба-ба-га-ла-ма-га
  • Traduit par Victor Morozov
  • Couverture signée Vladyslav Yerko

Réception critique

Au Royaume-Uni, le lancement du premier ouvrage s'effectue dans la plus grande discrétion. La maison d'édition ne souhaitant pas prendre de risque, le tirage est limité et aucune campagne de promotion n'est envisagée... Mais les débuts sont prometteurs. Les premiers exemplaires s'écoulent plutôt bien pour un premier ouvrage. La critique professionnelle est unanime et les lecteurs de la première heure sont ravis. Quelques médias locaux s'intéressent également à l'auteur et son histoire.

J.K. Rowling 1998 US

1998 : J.K. Rowling avec ses premiers fans américains.

Un fait, jusqu'alors passé inaperçu, lui permet d'accentuer sa notoriété auprès des médias internationaux et du grand public : la vente record des droits du livre sur le marché américain. Ces évènements réunis génèrent un incroyable bouche-à-oreille.

L'intérêt du public et les ventes du roman ne cessent de croître. En cinq mois au Royaume-Uni, l'ouvrage s'écoule à près de 30 000 exemplaires. Nous sommes au-delà des espérances de l'éditeur qui prévoyait seulement 1000 exemplaires pour l'ensemble du pays. Aux États-unis, se sont plusieurs centaines de milliers d'exemplaires vendus dès sa parution en 1998. La France n'échappe pas au phénomène, qui touche aussi bien les enfants que les adultes, ce qui est rare pour un livre jeunesse. Notons que les ventes se sont littéralement envolées à partir des années 2000, à la sortie du quatrième tome. Ce dernier bénéficiait alors d'une campagne marketing sans précédent.

  • Chiffres clés :
    • Nombre de traductions à travers le monde : 74
    • Nombre d'exemplaires vendus dans le monde : 107 millions
  • Quelques critiques :
Guillemet
J.K. Rowling a la plume allègre et malicieuse. Son goût de la fantaisie est communicatif. Son sens du suspense vous laisse haletant.
— Le Monde
Guillemet
Le jeune Potter est bien parti pour devenir une star de la littérature enfantine.
— Télérama

Prix et récompenses

Outre les critiques élogieuses des lecteurs et des professionnels, l'auteur et son oeuvre ont été couronnés par de multiples prix littéraires.

  • 1997 :
    • Nestlé Smarties Book Prize, Gold Medal 9-11 years
    • FCBG Children's Book Award, Overall winner and Longer Novel category
    • The Guardian Children's Fiction Award
    • Carnegie Medal
    • Birmingham Cable Children's Book Award
    • British Book Awards : Children's book of the year
  • 1997-98 :
    • Anne Spencer Lindbergh Price, Children's Literature
  • 1998 :
    • Young Telegraph Paperback of the Year
    • Sheffield Children's Book Award
  • 1999 :
    • Kinderbuchpreis des Jury der «Jungen Leser», Wien
    • Nomimierung fûr den Deutschen Jugendliteraturpreis (Nomination)
    • «10 Bremer Beste»
    • Prix sorcière, catégorie roman
    • Tam-Tam du livre de jeunesse, catégorie «Je bouquine-5e»
    • ABBY Award American Booksellers Association
  • 2001 :
    • Whitaker's Platinum Book Award

Anecdotes

  • Le titre original Harry Potter and the Philosopher's Stone signifie littéralement Harry Potter et la Pierre philosophale. À l'instar de la version américaine[8], les éditions Gallimard ont modifié volontairement le titre du roman, et opté pour un titre neutre, plus évocateur et plus vendeur auprès des jeunes lecteurs.
  • La dédicace placée au début du livre par J.K. Rowling s'adresse à trois de ses proches :
    • Jessica, sa fille aînée.
    • Anne, sa mère.
    • Di(anne), sa soeur.

Adaptation au cinéma

Le roman a fait l'objet d'une adaptation au cinéma en 2001, par Chris Columbus. Le scénario a été rédigé par Steve Kloves. Le film aligne un casting impressionnant, mêlant stars (Richard Harris, Maggie Smith...) et jeunes acteurs (Daniel Radcliffe, Emma Watson...) britanniques.

Liens externes

Notes

  1. Collection Folio Junior, aux éditions Gallimard
  2. Joanne suit le conseil de sa sœur cadette, Dianne, qui l'encourage à poursuivre son projet puis prendre le risque d'envoyer son récit à un éditeur.
  3. Le courrier envoyé à Christopher Little :
    Guillemet
    Dear Mr. Little,
    I enclose a synopsis and sample chapters of a book intended for children aged 9-12. I would be very grateful if you would tell me if you would be interested in seeing the full manuscript.
    Yours sincerely,
    — Joanne Rowling
    Et la réponse, quelques jours plus tard, de l'agent londonien :
    Guillemet
    Thank you. We would be pleased to receive the balance of your manuscript on an exclusive basis
    — Christopher Little
  4. À l'origine, Bloomsbury prévoyait seulement 1000 exemplaires pour l'ensemble du pays. Sur ces 1000 premiers exemplaires, 500 étaient destinés aux bibliothèques du Royaume.
  5. Uniquement les vignettes en tête de chapitres présentes dans les premiers tirages.
  6. Pour la version américaine, les têtes de chapitre sont illustrées par Mary GrandPré.
  7. À ce jour, 74 traductions à travers le monde.
  8. L'éditeur américain a opté pour le titre : Harry Potter and the Sorcerer's Stone, que l'on peut traduire par Harry Potter et la Pierre du Sorcier.

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard