FANDOM



Ilvermorny est l'une des onze principales écoles de magie du monde des sorciers. Elle s'occupe de l'éducation magique des jeunes sorciers nord américains.

Localisation et accèsModifier

L'école d'Ilvermorny se situe au sommet du mont Greylock dans le Massachusetts, un État du nord-est des États-Unis bordé par l'océan Atlantique.[1] L'école est cachée à la vue des Non-Maj' par de puissants sortilèges qui provoquent parfois l'apparition d'une brume épaisse autour d'elle.[2]

DescriptionModifier

Ilvermorny, portail

Façade du château d'Ilvermorny.

Les élèves d'Ilvermorny étudient dans un château de granite qui n'était à l'origine qu'une modeste maison de pierre. Deux statues de marbre représentant Isolt Sayre et James Steward sont présentes de part et d'autre de la grande porte du château.[2] L'école est entourée par un mur de pierre agrémenté de petites tours. L'accès au domaine se fait par un portail sur lequel est gravé les armoiries de l'école ainsi qu'un noeud gordien représentant la broche d'Isolt.[3]

Derrière les grandes portes se trouve un hall circulaire surmonté d'une coupole en verre en guise de plafond. À l'étage de cette pièce se trouve un balcon en bois qui court tout le long des murs. En bas, le hall d'entrée n'est agrémenté que de quatre statues représentant un Serpent cornu, un Womatou, un Oiseau-tonnerre et un Puckwoodgenie qui permettent aux nouveaux arrivants d'être répartis dans les différentes maisons de l'école.[2]

En dehors des murs de l'école, à l'endroit où a été enterrée la baguette de Salazar Serpentard, se trouve une variété inconnue d'amourette dont les feuilles ont de puissantes propriétés curatives.[2]

HistoireModifier

FondationModifier

Fondation d'Ilvermorny

Isolt posant les premières pierres selon les plans de James.

Au sommet du mont Greylock, vers la fin de l'année 1620, une petite maison de pierre est élaborée par James Steward et bâtie par Isolt Sayre en un après-midi pour pouvoir y vivre avec Chadwick et Webster Boot, leurs enfants adoptifs. En souvenir de la maison de ses parents, Isolt en donne le nom à cette nouvelle demeure : Ilvermorny.[2]

Fascinés par les histoires d'Isolt sur Poudlard, l'école écossaise, les enfants Boot rêvent d'y aller un jour et lui demandent pourquoi ils ne peuvent pas retourner en Irlande et y attendre leur lettre d'admission. Encore inquiétée par sa tante Gormlaith, Isolt les console en leur promettant de leur trouver à chacun une baguette magique lorsqu'ils auraient onze ans et qu'ils fondraient eux-mêmes leur propre école, dans leur maison. Les frères Boot étant particulièrement motivés par l'idée, ils insistent pour que la nouvelle école adopte comme Poudlard un système de maisons mais abandonne vite l'idée de les baptiser selon leur nom, Webster expliquant qu'il estime qu'une maison nommée « Webster Boot » n'aurait pas un très grand succès. Parents et enfants choisissent alors chacun leur créature magique préférée pour donner son nom à chaque maison : Chadwick, intelligent mais emporté, choisit l'Oiseau-tonnerre. Webster, loyal mais pinailleur, prend le Womatou comme mascotte. Isolt, quant à elle, choisit le Serpent cornu pour la symboliser en raison du lien qu'elle ressent avec la créature qu'elle avait rencontrée à proximité de leur maison. James étant un Non-Maj', il eut plus de mal à trouver une créature, mais finit par adopter l'idée d'être représenté par le Puckwoodgenie, ayant été particulièrement amusé par les histories de sa femme au sujet de William, un Puckwoodgenie avec lequel elle avait vécu pendant quelques temps.[2]

DébutsModifier

Les premiers élèves d'Ilvermorny sont, sans tenir compte de Chadwick et Webster Boot, deux garçons de la tribu amérindienne des Wampanoags, accompagnés d'une mère de la tribu des Narragansetts et de ses deux filles. Tous sont désireux d'étudier la fabrication des baguettes magiques, un outil incontestablement utile à tout sorcier, en échange de leur savoir magique. Chacun d'entre eux reçoit une baguette de la part d'Isolt et James.[2]

Au fil des ans, la maison s'agrandit pour pouvoir accueillir le nombre en constante augmentation d'élèves de l'école. En 1634, l'école dépasse déjà toutes les espérances de ses fondateurs en accueillant suffisamment d'élèves pour installer une compétition entre les maisons. Peu à peu, la réputation de l'école grandit au même rythme que la maison et la nouvelle qu'une école de magie a ouvert dans le Massachusetts parvient au Vieux Continent, accompagnée de la rumeur selon laquelle la directrice était surnommée « Morgane ».[2]

Attaque de Gormlaith GauntModifier

Lorsque Gormlaith Gaunt, la tante et ancienne ravisseuse d'Isolt, apprend l'existence d'une école nommée Ilvermorny aux États-Unis, celle-ci fait immédiatement le lien avec sa nièce et décide de se rendre en Amérique afin de tuer Isolt et ses proches.
Attaque de Gormlaith

Attaque de Gormlaith devant le portail de la maison.

En arrivant aux abords de l'imposant bâtiment de granite qu'était devenu la petite maison de pierre, Gormlaith lance un puissant sortilège en citant Isolt et James pour les plonger dans un profond sommeil puis émet un sifflement en Fourchelang pour endormir son ancienne baguette volée par sa nièce. Toutefois, le sifflement réveille les baguettes de Webster et Chadwick qui émettent alors une douce note musicale similaire au cri d'alerte d'un Serpent cornu. Les deux garçons sont à leur tour réveillés et remarquent par la fenêtre la silhouette menaçante de Gormlaith s'approchant entre les arbres qui entourent le bâtiment. Chadwick donne aussitôt l'ordre à son frère d'aller réveiller leurs parents pendant que lui descend pour faire face à Gormlaith et l'empêcher de pénétrer dans la maison. Chadwick s'engage alors pendant plusieurs minutes dans un duel contre Gormlaith et réussit à lui tenir tête malgré la puissance magique de Gormlaith qui tente d'ensorceler son esprit pour en prendre le contrôle. À l'intérieur, les tentatives de Webster pour réveiller ses parents sont infructueuses, le sortilège de Gormlaith étant bien trop puissant. Webster abandonne et descend pour rejoindre son frère et l'aider à maintenir la mage noire en-dehors des murs de la maison. Toutefois, Gormlaith réussit à les repousser à l'intérieur de la maison. Les murs se fissurent et les fenêtres volent en éclats au-dessus de leurs têtes, ce qui a pour effet de réveiller les bébés qu'Isolt et James avaient eus quelques temps plus tôt. Les hurlements de terreur de leurs enfants rompent aussitôt le maléfice de Gormlaith et les parents se réveillent, Isolt crie alors à James d'aller rejoindre leurs petites filles tandis qu'elle se saisit de la baguette de Serpentard - sans savoir qu'elle n'est alors pas plus efficace qu'un simple bout de bois - et court rejoindre ses fils pour combattre Gormlaith, qui repousse sans plus de difficulté le trio qui lui faisait face. Gormlaith monte les marches de la maison, enfonce la porte de la chambre des bébés et se retrouve face à James qui se tient prêt à mourir pour protéger ses enfants. De désespoir, Isolt hurle alors le nom de son père, William. Le cri est entendu par un Puckwoodgenie avec lequel Isolt s'était brièvement liée d'amitié pendant ses premiers jours en Amérique et qu'elle avait affectueusement surnommé « William » en souvenir de son père. Le Puckwoodgenie apparaît aussitôt dans l'embrasure de la fenêtre détruite et décoche une flèche empoisonnée dans le cœur de Gormlaith avant même que celle-ci n'ait le temps de réaliser quoi que ce soit.[2]

Le lendemain, William emménage avec la famille en proposant de veiller à la sécurité et à la maintenance de l'école en échange d'une somme en pièces d'or.[2]

Agrandissement de l'écoleModifier

Au cours des années suivantes, la maison de granit continue de grandir et finit par devenir un véritable château dans lequel sont engagés de nouveaux enseignants pour répondre à la demande grandissante, au point que toutes les familles de sorciers désirent envoyer leur descendance dans cette nouvelle école de magie si prestigieuse. Isolt et Steward dirigent ensemble l'école pendant de nombreuses années, aimés comme de véritables parents par des générations entières d'élèves.[2]

Années 2010 Modifier

Agilbert Fontaine, descendant de l'un des premiers Aurors d'Amérique du Nord, dirige l'école.[4]

RéputationModifier

Ilvermorny fait partie des onze principales écoles de sorcellerie du monde des sorciers. L'école est réputée pour être l'une des écoles de magie les plus égalitaires et les moins élitistes au monde en raison du fait que l'un de ses fondateurs était un Non-Maj'.[2]

OrganisationModifier

MaisonsModifier

Nom Serpent cornu[2] Puckwoodgenie[2] Oiseau-tonnerre[2] Womatou[2]
Symbole
Serpent cornu 2
Puckwoodgenie 2
Oiseau-tonnerre 2
Womatou 2
Représentation Esprit Cœur Âme Corps
Élèves favorisés Érudits Guérisseurs Aventuriers Guerriers
Fondateur Isolt Sayre James Steward Chadwick Boot Webster Boot

RépartitionModifier

La cérémonie de la Répartition se fait à Ilvermorny dans le hall d'entrée de l'école, face aux statues qui représentent les quatre créatures symboles des maisons. Les nouveaux étudiants font leur entrée dans le hall sous le regard de toute l'école qui les observe depuis le balcon à l'étage et attendent qu'on les invite, chacun leur tour, à se tenir sur le symbole du nœud gordien au milieu de la place. L'élève présenté attend alors le verdict : si une statue désire voir l'élève rejoindre sa maison, elle s'anime - le Serpent cornu en faisant s'illuminer le cristal sur son front, le Womatou en rugissant, l'Oiseau-tonnerre en battant des ailes et le Puckwoodgenie en levant sa flèche dans les airs. Dans le cas où plusieurs statues invitent un élève à la rejoindre, il en revient à l'étudiant de choisir quelle maison il désire rejoindre. Environ une fois tous les dix ans, il arrive que les quatre statues s'animent pour un élève, comme ce fut notamment le cas pour Séraphine Picquery.[2]

UniformeModifier

Les uniformes des élèves sont de couleur bleue et rouge, en mémoire d'Isolt et James. Le bleu a été choisi pour Isolt en raison de son rêve d'enfant d'entrer à Serdaigle si celle-ci avait pu aller à Poudlard, et rouge pour James qui était friand de tartes aux airelles. Chaque robe est agrémentée d'un nœud gordien doré en souvenir de la broche qu'Isolt tenait de sa mère.[2]

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Wikipédia : Massachusetts  Réf.  Attention ! Cette donnée relève du monde réel et n'appartient pas à l'univers de Harry Potter. )
  2. 2,00, 2,01, 2,02, 2,03, 2,04, 2,05, 2,06, 2,07, 2,08, 2,09, 2,10, 2,11, 2,12, 2,13, 2,14, 2,15, 2,16 et 2,17 Pottermore : Ilvermorny
  3. Youtube - Fantastic Beasts and Where to Find Them - "Ilvermorny School of Witchcraft and Wizardry”
  4. Pottermore : Le Congrès Magique des États-Unis d’Amérique (MACUSA)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.