FANDOM


Wiki-wordmark.png
Vous pouvez nous aider en réécrivant cet article.
Pour cela, nous vous prions de vous reporter à nos conventions d'édition.


Patronus Luna.gif
La Magie est une force surnaturelle qui peut modifier le tissu de la réalité à des niveaux fondamentaux. Biologiquement, la magie est héréditaire ce qui permet aux sorciers de pratiquer la sorcellerie. Elle est le fondement de la culture magique au même titre que la science et la technologie sont les fondements de la culture moldue. La magie différencie les sorciers des Moldus.

Les concepts de base de la magie sont assez simples. Même un sorcier de deux ans peut faire une certaine forme de magie mais le pouvoir inhérent et le potentiel d'abus sont grands en effet. C'est pour cette raison que les jeunes sorciers et sorcières prometteurs sont envoyés dans les écoles de sorcellerie comme Poudlard. À Poudlard, les élèves apprennent une variété de spécialités magiques ainsi que la théorie générale et l'histoire de la magie dans leur monde.

Les Moldus et les Cracmols ne peuvent faire de la magie. En tant que tel, comme un substitut à la magie, les Moldus utilisent la technologie. Dans le même sens, de nombreux sorciers sont ignorants du fonctionnement de la plupart des appareils moldus, y compris l'électricité. Que ce soit le monde des Moldus ou celui des sorciers, celui-ci apparait comme un mode de vie approprié, normal et logique.

Étant donné que le Code International du Secret Magique vise à cacher la communauté magique aux yeux des Moldus, la plupart de ces derniers ne sont pas conscients de l'existence de la magie.

Vue d'ensembleModifier

Chez les humains, la possibilité de faire de la magie, ou son absence, est un attribut génétique inné. Le premier est la norme chez les enfants de couples magiques et rares dans ceux des Moldus. C'est parce que le gène de la magie (qui se trouve dans les sorciers et sorcières) est dominant, tandis que le gène non-magique (qui se trouve dans les Moldus et Cracmols) est récessif. Ceux qui ne peuvent faire de la magie qui sont nés de parents magiques sont connus comme Cracmols, c'est lorsque le gène non-magique refait surface, provoquant la progéniture soit donc non-magique.

Une sorcière ou un sorcier né de parents moldus sont connus comme les enfants de Moldus. Il est probable que ce phénomène se produise lorsqu'une famille moldue est issue d'une famille de Cracmols, et le gène de la sorcellerie refait surface plusieurs générations plus tard. Les Nés-Moldus sont beaucoup plus fréquents que les  Cracmols, ce qui peut s'expliquer par la différence de taille des communautés magique et non magique (les moldus sont beaucoup plus nombreux). Il existe d'autres êtres magiques dans le monde des sorciers qui peuvent également faire de la magie, comme les elfes de maison et les gobelins ou les Vélanes. Les elfes de maison Kreattur et Dobby ont notamment la capacité de transplaner dans des lieux protégés magiquement où les sorciers ne le peuvent pas.[1]

HistoireModifier

À ne pas confondre avec l'Histoire de la magie, une matière enseignée à Poudlard.

La chronologie ci-dessous indique les grandes époques de l'histoire du monde des sorciers et retrace l'évolution de l'écart entre le monde des Moldus et le monde des sorciers.

RésuméModifier

AntiquitéModifier

Les magiciens égyptiens mirent des malédictions sur les tombes. Aujourd'hui les briseurs de sorts de Gringotts tentent de retrouver d'éventuels trésors enfermés dans ces tombes. Certaines pyramides ont des squelettes mutants de Moldus qui s'étaient perdus avec des têtes supplémentaires et d'autres choses.[2]
Des sorciers indiens ont créé le sortilèges d'invocation de serpents, qui est parfois utilisé par des sorciers appelés "charmeurs de serpents". La magie est intégré dans la société et des sorciers sont tenus en haute estime. Cependant, la magie noire est déjà pratiquée dans la Grèce Antique. Par exemple : Herpo l'Infâme a créé le premier basilic ainsi que les Horcruxes.

Aux alentours de l'an 1000Modifier

Il y a une méfiance croissante de la part des Moldus par rapport à l'existence des sorciers et sorcières ce qui oblige les quatre plus grands sorciers et sorcières de l'époque à fonder Poudlard. Salazar Serpentard construit la Chambre des Secrets et suivant son point de vue, seuls les sorciers de sang-pur devraient être autorisés à Poudlard. Cette idée fût rejetée. Cette séparation des deux cultures se poursuit et se développe au cours des 700 prochaines années.

Du 11ème au 13ème siècleModifier

Le monde magique est gouverné par le Conseil des sorciers (parfois nommé Conseil du Warlock). Bien que la relation avec le monde des Moldus devient plus méfiant, les sorciers et sorcières se retrouvent entre eux. Le Tournoi des Trois Sorciers et Quidditch deviennent des événements nationaux et internationaux.

14ème siècleModifier

Les moldus ont particulièrement peur de la magie durant cette période, mais ne veulent pas le reconnaître. Gwendoline la Fantasque se laisse capturer quarante-sept fois sous divers déguisements pour se faire conduire au bucher car elle aimait la sensation. Elle en réchappait en utilisant un Sortilège de Gèle-Flamme. Il ya une discrimination croissante dans le monde des sorciers contre d'autres êtres magiques, tels que les elfes de maison et les lutins.

15ème siècleModifier

Avec l'avènement de la Renaissance et la dépendance croissante parmi les Moldus sur le raisonnement scientifique , la rupture entre le monde des sorciers et des moldus devient de plus en plus importante . Chaque culture continue de créer leur propre civilisation. Les structures sociales, les économies, les gouvernements, etc chaque emprunte un peu de l'autre  au fur et à mesure que les années passent, il devient évident que les moldus doivent être tenus ignorants de l'existence de leurs parents magique pour leur propre bien.

Certains Moldus persécutent leurs voisins magiques, d'autres tentent d'exploiter la puissance magique pour leur propre profit et pour des solutions rapides à leurs problèmes. Cependant, la Grande-Bretagne a toujours des sorciers  judiciaires (Sir Nicholas de Mimsy-Porpington, par exemple, était un sorcier de justice en 1492). Beedle le Barde écrit ses Contes pour prêcher un message de tolérance envers les Moldus, mais son message est renversé ou perdu au cours des siècles qui ont suivi. La division entre Moldus et Sorciers grandi. Avec l'intolérance des Moldus, vins un préjudice de plus en plus chez certains dans la société des sorciers en faveur de la pureté du sang. À la fin des années 1400 , Daisy Dodderidge construit le Chaudron Baveur le long d'un chemin de campagne en dehors de Londres comme un portail entre le monde sorciers et moldus.

17ème et 18ème siècleModifier

Atrium du ministère de la Magie.jpg

L'Atrium du Ministère de la Magie

Au cours de ces années, les rébellions des Gobelin éclatent partout en Grande-Bretagne, et (peut-être pas coïncidence) l'Hôpital Ste Mangouste pour les Maladies et Blessures Magiques est créé. La persécution des Moldus atteint un niveau record, et il est parfois très sombre pour la communauté magique. Les gouvernements du monde des sorciers se réunissent pour envisager des solutions à la crise et créer le Code international du secret magique de 1689 ou 1692. Ce n'est pas seulement la complète séparation des deux cultures, mais aussi l'établissement et la responsabilité des différents gouvernements sorciers dans chaque pays que de maintenir le secret de tout, des jeux de Quidditch jusqu'aux dragons.

Au fil des ans, pour les Moldus, la magie devient l'étoffe des contes de fées et légendes. En 1750 les ministères de la magie de chaque pays assument la responsabilité pour le contrôle et le secret de leur flore et de la faune locales magiques (par exemple, le Ministère de la Magie de Grande-Bretagne. les familles de sorciers commencent à se regrouper autour de petites villes partout dans la Grande-Bretagne où ils trouvent une sécurité relative et l'anonymat.

19ème siècleModifier

Les Géants se font la guerre entre eux, ce qui porte leur espèce au bord de l'extinction. En 1811, Grogan Stump réforme le Ministère de la Magie. En 1881, Albus Dumbledore est né.

20ème siècleModifier

Les préjugés contre les Moldus et les idées de suprématie des Sang-Pur est encore très forte. Ces sentiments sont manipulés par Tom Jedusor. Il devient Lord Voldemort et fait deux tentatives pour prendre le contrôle du monde des sorciers en Grande-Bretagne. Sa première tentative, dans les années 1970, est coupé court par le combat avec James et Lily Potter[3] et sa défaite sur Harry Potter (31 octobre 1981). Les Géants, dont la plupart se sont battus pour Voldemort, se retirent et se cachent en Europe du Nord. Treize ans plus tard, Voldemort se lève à nouveau (1994), prend en charge le Ministère de la Magie et Poudlard (1997), et est finalement vaincu par Harry Potter[4] (2 mai 1998).

UtilisationModifier

Duel McGonagall Rogue.gif

McGonagall contre Rogue

La capacité d'une personne à faire de la magie de façon efficace est en partie du à une bonne formation. La magie peut apparaitre de façon "sauvage" chez les jeunes sorciers ou se manifester de façon inconsciemment dans les moments de forte appréhension telle que la peur ou la colère. Un sorcier ou une sorcière puissant ou intelligent peuvent diriger cette force de façon moins aléatoires, par exemple, Tom Jedusor, Lily Evans, Severus Rogue, Minerva McGonagall, et peut-être Ariana Dumbledore.

Il convient de noter que, bien que la capacité de faire de la magie se révèle presque toujours à l'âge de 11 ans, il y a quelques personnes qui restent banales jusqu'à très tard dans la vie quand, dans des circonstances tout à fait désespérés, ils révèlent tout à coup leur capacité magique.

Trio vs mangemorts café.gif

Le trio contre des Mangemorts

Presque toute la magie humaine est faite avec l'utilisation d'un outil ou à l'aide d'un point d'appui, généralement une baguette. Cependant, on peut faire de la magie sans baguette, mais elle est souvent floue et incontrôlée. Pourtant, certains sorciers peuvent faire de la magie sans baguette. Un sorcier ou une sorcière est à son meilleur lorsqu'il utilise sa propre baguette. L'utilisation d'une autre baguette engendrera des sortilèges moins puissant qu'ils seraient normalement, en raison des lois des baguettes.

LimitesModifier

Indépendamment de la puissance d'un sorcier ou une sorcière, ils ne sont nullement sans limites. Voici quelques-unes des limites de capacités magiques:

  • Règle de Conjuration: Bien qu'il soit possible d'évoquer les choses à partir de rien, il est beaucoup plus difficile de créer quelque chose qui correspond à une spécification exacte plutôt que quelque chose de banal , d'ailleurs, tous les objets de sort conjuré ont  tendance à ne pas durer, tel qu'un Patronus.
  • Règle contre la Résurrection: Il est également impossible de ressusciter les morts. Alors que les cadavres peuvent être transformés en être obéissant grâce au sortilège Inferi faisant en sorte que, l'être ressuscité soit sous le commandement du sorcier, ils ne sont guère plus que des zombies sans âme ou de volonté propre. Il est également possible via le rare effet Priori Incantatum de converser avec un fantôme "ombres" de personnes assassinées par magie. La Pierre de Résurrection permet aussi de parler aux morts, mais ceux ramenés par la pierre ne sont pas corporelle, et ne souhaites pas d'être dérangé durant  leur repos paisible. Le résultat d'une telle convocation est généralement préjudiciable à l'invocateur.[5]
  • Règle contre l'immortalité: De même, il est impossible de se rendre immortel. Les sorciers se servent d'un objet mystique de grande puissance pour maintenir la vie (comme la pierre philosophale créée par Nicolas Flamel ou un Horcruxe, ce dernier ayant été utilisé par Lord Voldemort et Herpo). Devenir un fantôme est également une option pour les sorciers et sorcières, mais il est dit que c'est "une pâle imitation de la vie". Si oui ou non les fantômes sont des êtres vraiment sensibles possédés d'une existence indépendante n'est pas clair; Rogue stipule qu'un fantôme est simplement "l'empreinte d'une âme défunte sur la terre".

Principales exceptions à la loi de Gamp sur la métamorphose élémentaireModifier

Les exceptions principales à la loi de Gamp de métamorphose élémentaire sont mentionnés par Ronald Weasley en 1997 et Hermione dans la classe de  métamorphose. La nourriture est l'un de ces: sorcières ou sorciers peuvent cuisiner et préparer des aliments en utilisant la magie, mais pas le créer à partir de rien. Sur les cinq exceptions près, que la nourriture est explicitement mentionné, bien que la spéculation a proposé de nombreuses autres possibilités. Il y a une forte possibilité que l'argent est une autre exception, car si les sorciers ne pouvaient tout simplement matérialiser l'argent à partir de rien le système économique du monde de la sorcellerie serait gravement perturbé. Bien que la pierre philosophale fait de l'alchimie de permis (y compris, tourner le fer en or), cette pierre est extrêmement rare, voire unique.

Il existe de nombreux exemples d'aliments qui paraissent avoir été évoqué à partir de rien, comme la matérialisation soudaine des ingrédients dans les pots de la cuisine de Molly Weasley et le professeur McGonagall qui crée une plaque à auto-remplissage de sandwiches pour Harry et Ron. Dans tous les cas, ces événements peuvent être raisonnablement expliqué que la nourriture soit être multiplié - qui est admissible en vertu de la loi de Gamp, selon Hermione - ou transportés ailleurs. Un exemple de cela est le banquet à Poudlard - la nourriture est préparée par des elfes dans les cuisines et posé sur quatre tables réplique, directement sous les tables des maisons réelles dans le Grand Hall. La nourriture est ensuite transportés par magie aux tables.

Relations avec la magieModifier

L'état émotionnel d'un sorcier peut affecter sa capacité magique. Par exemple, Nymphadora Tonks a temporairement perdu son pouvoir de Métamorphomage après avoir souffert de troubles émotionnels graves comme une grande tristesse à la mort de Sirius Black[6]. La forme de son Patronus est modifiée et prend l'apprence d'un loup car elle aime Remus Lupin et celui reflète son amour pour lui. En 1995, lorsque Maugrey Fol Œil l'a appelée par son prénom, ses cheveux sont devenus temporairement rouge. Les sorciers sont également affaiblis lors de la présence des Détraqueurs pendant de longues périodes, en effet ces créatures attaquent leur proie psychologiquement en leur faisant rappeler leurs pires souvenirs, laissant les victimes physiquement vulnérables.

Plusieurs sorts magiques impliquent l'utilisation d'émotion lors de leur utilisation. Le sortilège du Patronus, par exemple, nécessite au lanceur de se concentrer sur un souvenir particulièrement heureux. Un exemple, quand Harry crée patronus corporel pour protéger Sirius Black des Détraqueurs ainsi que son autre soi.[7].

Un autre exemple de magie et d'émotions, quand Ron Weasley a créé de la neige au-dessus de sa tête avec sa baguette quand il sentit la culpabilité de rompre avec Lavande Brown sans l'aide de sorts formulés.

Magie et la mortModifier

Le phénomène de la mort est étudié en détail dans une pièce appelé Salle de la mort du Département des mystères contenant un arche énigmatique. Sirius Black tombe à travers ce voile après qu'il soit frappé par un sortilège lancé par Bellatrix Lestrange. Il disparait celle-ci sous les cris d'Harry.[8]

Il y a quelques techniques magiques qui ont été utilisées pour prolonger la vie. La pierre philosophale peut être utilisé pour préparer une potion qui retarde la mort pour l'éternité, aussi longtemps que la potion est bue régulièrement. Voldemort lui-même a fait usage d'autres méthodes, étant l'un des rares magiciens à avoir jamais utilisé les Horcruxes. Il a longtemps cherché à "vaincre la mort", et est soupçonné d'être le seul à avoir utiliser plusieurs Horcruxes. La légende veut que si l'on possède les trois Reliques de la Mort, ces outils permettraient aux possesseur de devenir le "maître de la mort". Cependant, être un véritable "maître de la mort" signifie être prêt à accepter que la mort est inévitable. En outre, la consommation de sang de licorne  permet de garder une personne en vie, même si la mort est imminente, mais au prix terrible d'être maudit à jamais.[9]

Magie interditeModifier

Dans la magie, il y a des sortilèges qui sont formellement interdis en raison de leurs effets. On les nomme Sortilèges Impardonnables :

Notes et référencesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard