FANDOM


Wiki-wordmark
Attention !
Logo AF2 (script)
Logo AF2 (script)
Cet article contient des révélations sur l'intrigue de Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald.

Guillemet
On vous donne à peine trois cent soixante-quinze ans.
— Jacob Kowalski lors de sa rencontre avec Nicolas Flamel[src]

Nicolas Flamel est un alchimiste français qui a fabriqué la Pierre philosophale, une pierre permettant de transformer n'importe quel métal en or et de rendre immortel grâce à l'élixir de longue vie.

BiographieModifier

14ème siècleModifier

Nicolas Flamel est né en France vers l'année 1326.[1]

ScolaritéModifier

Nicolas rencontre Pernelle lors de ses études à Beauxbâtons avant de se marier avec celle-ci.[2]

Plus tard, Nicolas Flamel crée la Pierre philosophale.[3]

Avant 1927Modifier

Avant 1927, Nicolas Flamel vit au 51, rue de Montmorency à Paris[4] et travaille en étroite collaboration avec Albus Dumbledore.[5] Il entretient une correspondance régulière avec ce dernier et lui transmet son adresse.[6]

1927 [AF2]Modifier

En 1927, Nicolas Flamel accueille Jacob Kowalski et Norbert Dragonneau et s'oppose à Gellert Grindelwald.[4]

Avant 1991Modifier

Il emménage avec sa femme dans le Devon où ils mènent une vie paisible.[7]

1991 - 1992 [HP1]Modifier

Avant le début de l'année, il demande à son ami Albus Dumbledore de cacher la Pierre philosophale à Poudlard.[7]

Suite aux événements du 4 juin 1992, entre autres la tentative de vol de la Pierre philosophale par Voldemort, il a une discussion avec Albus et ils se mettent d'accord pour détruire l'objet magique qui lui procure la vie éternelle. Il se sert de ses dernières doses d'élixir pour mettre en ordre ses affaires.[8]

Caractéristiques du personnageModifier

PersonnalitéModifier

Nicolas Flamel est un alchimiste hors pair et un amateur d'opéra.[7]

AnecdotesModifier

  • Nicolas Flamel n'est pas un personnage fictif, il a réellement existé : c'est un bourgeois français du 14ème siècle. Une de ses maisons, toujours visible de nos jours, est située au 51 rue de Montmorency, dans le 3e arrondissement de Paris. Son mariage avec une riche veuve et ses spéculations immobilières lui assurèrent une fortune conséquente. Cette fortune est à l'origine du mythe qui fit de lui un alchimiste qui aurait réussi à fabriquer la Pierre philosophale capable de changer n'importe quel métal en or. C'est à ce titre qu'il apparaît dans la saga Harry Potter.
  • Nicolas Flamel donne son nom au treizième chapitre du premier tome.
  • Il est vaguement mentionné dans la Carte de Chocogrenouille d'Albus Dumbledore.

ApparitionsModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Un livre feuilleté en 1991 mentionne le fait que Nicolas Flamel a fêté son récemment son six cent soixante-cinquième anniversaire.
  2. Pottermore : L'académie de magie de Beauxbâtons
  3. Nicolas Flamel est né vers 1326.
  4. 4,0 et 4,1  Réf.  Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald )
  5.  Réf.  Rendez-vous sur la voie 9¾ )
  6.  Réf.  In memoriam )
  7. 7,0, 7,1 et 7,2  Réf.  Nicolas Flamel )
  8.  Réf.  L'homme aux deux visages )