FANDOM


Une prophétie[1] a été faite par Sibylle Trelawney à Albus Dumbledore au sujet de la chute du Seigneur des Ténèbres.

SujetModifier

ContenuModifier

Guillemet
Sibylle Trelawney : Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche... il naîtra de ceux qui l'ont par trois fois défié, il sera né lorsque mourra le septième mois... et le Seigneur des Ténèbres le marquera comme son égal mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore... et l'un devra mourir de la main de l'autre car aucun d'eux ne peut vivre tant que l'autre survit... Celui qui détient le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres sera né lorsque mourra le septième mois...
— Harry Potter et l'Ordre du Phénix, La prophétie perdue

HistoireModifier

1980Modifier

Lors d'une nuit froide et humide, Albus Dumbledore se rend à la Tête de Sanglier pour avoir un entretien avec une potentielle professeur de divination, Sibylle Trelawney. Après un bref entretien, Albus s'apprête à prendre congé lorsque Trelawney parle soudain d'une voix rauque et énonce la prophétie. Severus Rogue, espionnant Dumbledore, entend partiellement la prophétie et va la rapporter à Lord Voldemort.[2][3]

1996 [HP5] [HP6]Modifier

Prophétie

La prophétie au département des mystères.

Durant la cinquième année scolaire de Harry, Voldemort essaie par tout les moyens de récupérer cette prophétie, persuadé qu'il lui en faut entendre la version complète pour savoir comment tuer Harry. Ne pouvant y aller lui-même sans se dévoiler au grand jour, il tente de nombreuses fois par le biais de ses Mangemorts, mais échoue. Finalement, il faillit réussir en juin 1996, en envoyant à Harry une fausse vision où il torture le parrain de ce dernier, dans le Département des mystères du ministère de la Magie, dans la salle des prophéties, à la 97ème étagère, là où se trouve donc une copie de la fameuse prophétie. Malheureusement ou heureusement selon les points de vue, elle est accidentellement détruite lors de la bataille du Département des mystères.[4]

Après la bataille du Département des mystères, Dumbledore révèle le contenu de la prophétie à Harry.[3]

Lors de ses vacances au Terrier avant sa sixième année, Harry révèle à son tour le contenu de la prophétie à Ron et Hermione.[5]

ConséquencesModifier

1980 - 1981Modifier

La prophétie a partiellement été rapportée par Rogue à Voldemort qui, ne sachant pas quel enfant de la prophétie « aura un pouvoir que le Seigneur des ténèbres ignore », décide de tuer Harry Potter, fils de Lily Potter et James Potter alors qu'il put choisir Neville Londubat, un garçon du même âge né le 30 juillet et un Sang-Pur dont les parents étaient des Aurors. Cependant, le Seigneur des ténèbres choisit finalement Harry probablement car c'est un Sang-mêlé comme lui. Voldemort se rend alors à Godric's Hollow où habitaient la famille Potter et tue les parents de Harry. Il tente également de tuer Harry mais sans succès grâce à l'amour de Lily Potter qui se manifeste en tant que protection qui fait ricocher le sortilège de la Mort et prive Voldemort de son corps tout en laissant une cicatrice en forme d'éclair sur le front de Harry Potter.[3]

Le fait que Voldemort recherche à entendre la version complète de la prophétie engendre la bataille du Département des mystères, et ainsi la mort de Sirius.[6]

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le titre de cet article est conjectural. Si vous avez connaissance d'informations supplémentaires, merci de nous le signaler sur la page de discussion associée à l'article.
  2.  Réf.  À l'écoute de la voyante )
  3. 3,0, 3,1 et 3,2  Réf.  La prophétie perdue )
  4.  Réf.  Buse )
  5.  Réf.  Fleurk )
  6.  Réf.  Au-delà du voile )