Fandom

Wiki Harry Potter

Sortilège du Patronus

6 417pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion4 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Cursed Child.png
Cursed Child.png
Wiki-wordmark.png
Attention !
Cet article contient des révélations sur l'intrigue de la pièce Harry Potter et l'Enfant Maudit. Les parties concernées de l'article sont protégées par une boîte déroulante pour vous laisser le choix de lire ou non ces révélations.

Guillemet.png
Cho Chang : Ils sont tellement jolis !
Harry Potter : Ils ne sont pas là pour faire joli, ils sont là pour te protéger.
— Cours de l'Armée de Dumbledore sur les Patronus[src]

Le sortilège du Patronus  Angl.  Patronus Charm ) est un enchantement visant à faire apparaître un Patronus, un esprit protecteur, qui peut servir de bouclier contre certaines créatures ou faire office de messager. Sa formule peut être Expecto Patronum ou Spero Patronum.

GénéralitésModifier

RéputationModifier

Le sortilège du Patronus est le plus célèbre des sortilèges de défense, mais également l'un des plus complexes à exécuter et sa maîtrise est donc perçue comme un signe de dons supérieurs pour la magie. Ce sort est traditionnellement associé aux sorciers et sorcières au cœur pur qui se battent pour de grandes causes ou des idées nobles, ceux étant capables de faire apparaître un Patronus corporel se voyant souvent attribuer d'importantes fonctions au sein du Magenmagot ou du ministère de la Magie. Il est courant de dire qu'un sorcier ou une sorcière au cœur impur est incapable de faire apparaître un Patronus, bien que cela soit déjà arrivé.[2]

NatureModifier

Un Patronus est une projection de forces positives - telles que l'espoir, le bonheur ou le désir de vivre[3] - qui représente la personnalité profonde d'un sorcier, qui apparaît sous la forme d'un animal. Lors de l'invocation d'un Patronus, le sorcier doit puiser dans des ressources de magie encore inexploitées qui sont liées au « soi » profond, un « soi » secret qui ne faisait jusqu'alors que sommeiller au plus profond de son être et qui doit alors surgir au grand jour. C'est pour cette raison qu'une personne qui lance ce sortilège se retrouve souvent face à une forme animale avec laquelle elle pense avoir peu d'affinités voire, dans quelques rares cas, en laquelle elle ne s'identifie pas. Toutefois, il arrive qu'un Patronus prenne la forme de l'animal préféré d'un sorcier. Ce genre de cas est révélateur d'une obsession ou d'une excentricité, qui permet de deviner que le sorcier en question est incapable de dissimuler sa véritable personnalité et n'hésite pas à s'afficher ouvertement tel qu'il est réellement. Il est généralement conseillé de faire preuve de respect - voire de prudence - face à ce genre de personnes.[2]

Patronus Dragon HD.jpg

Un Patronus en forme de dragon, une forme particulièrement rare.

Le plus souvent, le Patronus prendra la forme d'un animal provenant du pays où est né le lanceur du sort. De part leur association traditionnelle avec les humains, il n'est pas surprenant de constater que la majorité des Patronus sont des chats, des chiens ou des chevaux. Les Patronus en forme de chouette et de hibou sont en revanche inhabituels malgré leur longue association avec le monde magique. Bien que rares, les Patronus d'animaux disparus sont bien possibles, comme cela a été le cas pour Hedley Fleetwood qui avait pour Patronus un mammouth laineux.[4] Les Patronus les plus rares prennent la forme d'animaux magiques comme les dragons, les Sombrals ou les phénix, ce qui est le signe incontestable d'un caractère atypique. Toutefois, la rareté d'une forme ou sa taille ne détermine absolument pas sa puissance ou sa capacité à protéger son lanceur.[2] Pour exemple, deux Patronus célèbres pour leur puissance étaient une coccinelle (pour Symposia Rawle) et une souris (pour Illyius).[4]

Il arrive que la forme d'un Patronus change pour prendre celle d'un autre animal, chose généralement due à un deuil ou un choc émotionnel qui bouleverse profondément le caractère d'un sorcier.[2] Dans le cas d'un amour particulièrement fort, la forme peut également changer pour prendre une forme similaire à celle du Patronus de l'être aimé.[5]

InvocationModifier

Patronus incorporel.jpg

Apparition d'un Patronus incorporel.

Pour lancer le sortilège du Patronus, il est nécessaire de se concentrer sur un souvenir ou une idée[6] particulièrement heureux et prononcer la formule Expecto Patronum[7] ou Spero Patronum.[3]

Il s'agit d'un sortilège est d'une extrême complexité et l'invocation d'un véritable Patronus est un acte de magie très avancé qui nécessite une certaine expérience, certains sorciers étant tout juste capables de faire apparaître un filet de fumée argentée ou une simple ombre argentée. Cette vapeur ou cette ombre, que l'on appelle un Patronus incorporel, est bien plus faible qu'un véritable Patronus et n'offre qu'une protection limitée comparée à l'invocation d'un Patronus corporel.[2]

UtilisationModifier

Lorsqu'il est invoqué correctement, le Patronus fait office de bouclier contre la magie noire et contre certaines créatures maléfiques comme les Détraqueurs[4] ou les Moremplis.[8]

Un Patronus peut également faire office de messager, une méthode de communication inventée par Albus Dumbledore pour les membres de l'Ordre du Phénix. Cette méthode représente plus intérêts : tout d'abord, un Patronus est un bouclier contre les forces du Mal, ce qui empêche toute tentative d'interférence de la part de mages noirs. Ensuite, chaque Patronus est unique et ne peut être imité, ce qui permet de ne pas avoir de doute sur l'identité de l'expéditeur d'un message. Aussi, les Patronus se moquent des obstacles physiques et peuvent se déplacer rapidement. Enfin, l'utilisation du Patronus comme messager permet aux membres de l'Ordre de se transmettre des messages sans avoir à transporter des objets suspects ou compromettants. Cette façon de faire n'a été enseignée que par Albus aux membres de l'Ordre, qui sont donc capable d'envoyer leur Patronus quelque part pour le faire parler avec leur propre voix.[9]

DifficultéModifier

Le sortilège du Patronus est un sort d'une grande difficulté, la grande majorité de la population magique se trouve être incapable de le mettre en pratique et même de nombreux sorciers hautement qualifiés ont du mal à invoquer un véritable Patronus.[3] Il est toutefois plus facile à exécuter dans des conditions qui ne représentent aucun danger et où le lanceur se sent bien,[10] ce qui peut constituer un entraînement avant de se mettre en situation face à un danger simulé ou véritable.[3]

Raczidian dévoré vivant.gif

Le mage noir Raczidian dévoré vivant après avoir tenté de lancer le sort.

En plus d'être d'une incroyable difficulté, seul un sorcier qui croit sincèrement en la légitimité et la justesse de ses actes peut invoquer un véritable Patronus. Dans le cas contraire où une personne au cœur impur tenterait de faire apparaître un Patronus pour de mauvaises intentions tout en en ayant pleinement conscience, des asticots surgiraient de sa baguette pour le dévorer.[4]

Patronus connusModifier

Sorcier Patronus Note
Andros l'Invincible Animal gigantesque[11] Célèbre pour être le seul Patronus a avoir mesuré la taille d'un géant.[4]
Flavius Belby Animal à cornes[8]
Cho Chang Cygne[10]
Abelforth Dumbledore Bouc[12]
Albus Dumbledore Phénix[13] Forme très rare.[2]
Seamus Finnigan Renard[14]
Hedley Fleetwood Mammouth laineux[4] Forme très rare.[2]
Hermione Granger Loutre[10]
Illyius Souris[4] Extrêmement puissant malgré sa taille.[4]
Luna Lovegood Lièvre[14]
Remus Lupin Loup[2] N'aime pas son Patronus corporel, préfère éviter de le faire apparaître par dégoût de sa lycanthropie et par crainte de dévoiler son statut de loup-garou.[2]
Ernie Macmillan Sanglier[14]
Minerva McGonagall Chat avec des marques de lunettes[15]
Dolores Ombrage Chat au pelage touffu[16]
Harry Potter Cerf[17] Forme inhabituelle.[18]
Semblable au Patronus de son père James, un cerf également.[19]
James Potter Cerf[5] Forme inhabituelle.[18]
Lié au Patronus biche de son épouse, Lily Potter.[5]
Lily Potter Biche[5] Forme inhabituelle.[18]
Lié au Patronus cerf de son époux, James Potter.[5]
Symposia Rawle Coccinelle[4] Forme inhabituelle.[4]
Extrêmement puissant malgré sa taille.[4]
Severus Rogue Biche[20] Forme inhabituelle.[18]
Forme due à son grand amour pour Lily Potter.[20]
Kingsley Shacklebolt Lynx[21] Forme inhabituelle.[18]
Nymphadora Tonks Lièvre (anciennement)[2]
Loup[2]
Lièvre à l'origine, devenu loup en raison de son amour pour Remus Lupin.[2]
Arthur Weasley Belette[22]
Ginny Weasley Cheval[23]
Ron Weasley Jack Russell terrier[24]
Sorcier anonyme Ours[4]
Sorcière anonyme Loup[4]
Sorcière anonyme Sanglier[4]

HistoireModifier

Le sortilège du Patronus est un sortilège très ancien, dont on retrouve la trace sur d'antiques parchemins et gravures sur bois.[4]

AntiquitéModifier

Andros l'Invincible, un sorcier grec, devient célèbre pour son Patronus de la taille d'un géant,[11] soit environ six mètres de haut.[25]

Moyen ÂgeModifier

Patronus loup villageoise.jpg

Les villageois s'entraînent.

Dans un petit village de montagne situé non loin d'un château infesté de Détraqueurs, des sorciers prennent soin d'enseigner à chaque nouvelle génération à lancer correctement le sortilège du Patronus, pour s'assurer de toujours pouvoir tenir éloignées ces créatures maléfiques. Bien que bon nombre d'entre eux s'en montrent incapable, chaque génération parvient à avoir juste suffisamment de Patronus pour se protéger des Détraqueurs de Raczidian, le maître du château, en cas d'attaque.[4]

Lorsque Illyius, un jeune orphelin du village, atteint l'âge de dix-sept ans, les anciens du village décident de lui apprendre à son tour à invoquer un Patronus. À sa plus grande honte, son Patronus se matérialise alors sous la forme d'une souris, ce qui ne manque pas d'amuser tous les spectateurs présents qui n'avaient jamais vu un Patronus si petit et à l'aspect si faible. Les anciens, quant à eux, conseillèrent à Illyius de ne plus jamais se servir de ce sortilège.[4]

Peu de temps après, le mage noire Raczidian se voit refuser sa demande en mariage auprès d'Eliana, une magnifique jeune fille du village, et décide de mettre le village en siège à l'aide de ses Détraqueurs et prévient les villageois que le siège se poursuivra tant qu'on ne lui aura pas livré Eliana. Les anciens du village relèvent son défi et décident d'affronter les Détraqueurs, et envoient Eliana se cacher dans la petite cabane d'Illyius où celui-ci serait chargé de lui tenir compagnie, son minuscule Patronus étant jugé trop faible pour protéger le village des Détraqueurs.
Patronus souris Illyius.jpg

La souris d'Illyius fait fuir les Détraqueurs.

L'attaque des créatures ne se fait pas attendre et les villageois répondent aussitôt en envoyant des lignes de Patronus en forme d'ours, de sangliers et de loups, mais les Détraqueurs résistent et finissent malgré tout par affaiblir les Patronus et faire fuir les villageois. Paniquée, Eliana implore Illyius de tenter quelque chose. Celui-ci sort alors de la cabane et invoque son Patronus : la souris apparaît, étincelante comme une petite étoile, et fonce droit sur la foule des Détraqueurs qu'elle disperse sans aucun mal. Raczidian, furieux qu'une si petite chose ait pu vaincre ses créatures, se joint au combat et tente d'invoquer un Patronus comme bouclier contre celui d'Illyiusen oubliant que seul un cœur pur nourri de bonnes intentions peut lancer un tel sort. Raczidian ne répondant pas à ces critères essentiels, des nuées d'asticots surgissent de sa baguette pour le dévorer vivant sous les regards horrifiés des villageois. Après cet événement, le Patronus d'Illyius restera connu dans ce village comme le plus prisé et le plus admiré.[4]

18ème siècleModifier

Le professeur Catullus Double-Bazon, un éminent expert en Sortilèges, écrit un livre intitulé Sortilèges de Défense et de Dissuasion dans lequel il étudie notamment l'apparence que peut prendre un Patronus et les éléments qui peuvent déterminer une forme ou une autre.[2]

En 1782, un sorcier du nom de Flavius Belby passe ses vacances en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Une nuit, alors qu'un Moremplis glisse sur lui et commence à l'étouffer, Flavius lance désespérément plusieurs sortilèges pour le repousser mais sans succès. C'est en rassemblant ses dernières forces pour une ultime tentative qu'il se remémore le souvenir du jour où il avait été élu président du club local de Bavboules et fait apparaître son Patronus à cornes qui charge aussitôt la créature et la fait s'enfuir, sauvant la vie de Flavius.[8]

1993 - 1994 [HP3]Modifier

Le Poudlard Express est arrêté lors de son trajet par des Détraqueurs qui souhaitent inspecter le train. Dans le compartiment où se trouve le trio, Harry s'évanouit quelques secondes après l'entrée de la créature dans le compartiment. Alors que Harry glisse de son siège, le professeur Lupin qui se trouve avec eux l'enjambe et ordonne au Détraqueur de partir. Celui-ci ne bougeant pas, Lupin fait apparaître un Patronus incorporel pour le chasser.[26]

Peiné par l'effet désastreux que les Détraqueurs ont sur lui, Harry se décide à demander au professeur Lupin de lui enseigner comment se défendre contre eux. Ce dernier, d'abord réticent, accepte.[27] Pour leur première leçon, Lupin donne rendez-vous à Harry dans la salle d'Histoire de la magie. Le jeudi suivant à huit heures, Harry se rend dans la salle et y attend le professeur qui arrive un peu plus tard avec une grande caisse en bois contenant un épouvantard pour simuler un Détraqueur. Il commence par lui expliquer le principe du sortilège et comment le lancer. Harry s'entraîne d'abord en prononçant la formule tout en se concentrant sur le souvenir de son premier vol sur un balai et une fine fumée argentée surgit de sa baguette.
Harry contre l'épouvantard-Détraqueur.gif

Harry contre l'épouvantard-Détraqueur.

S'estimant prêt, Harry accepte d'affronter l'épouvantard mais s'évanouit quelques secondes à peine après que le faux Détraqueur sort de la caisse. Attristé d'entendre le récit de Harry sur les cris de ses parents que le Détraqueur lui fait entendre, Lupin se demande s'il n'est pas plus sage de se raviser et lui propose d'abandonner la leçon, mais Harry refuse et lui demande une seconde chance. Avec cette fois le souvenir de la victoire de Gryffondor à la Coupe des Quatre Maisons de l'année dernière, il tente de repousser le Détraqueur mais échoue et s'évanouit encore. Lupin se montre encore plus réticent à continuer mais Harry insiste pour essayer une dernière fois. Il concentre toutes ses forces sur le souvenir de la découverte de son statut de sorcier et finit par faire apparaître un Patronus incorporel mais suffisamment fort pour le protéger des pouvoirs de l'épouantard-Détraqueur. Lupin se montre très satisfait de ce début et renferme la créature dans la caisse. Harry demande si un dernier essai est possible mais le professeur refuse fermement, estimant que cela suffira pour cette fois.[3]

Les cours de défense contre les Détraqueurs se poursuivent mais Harry ne se montre pas capable de faire apparaître plus qu'une vague ombre argentée à travers un nuage à demi-transparent, ce qui garde le faux Détraqueurs à distance mais sans pour autant le faire partir. Lupin ressent bien la déception de son élève et le rassure en lui expliquant que cela constitue déjà un beau résultat pour un sorcier de treize ans et que si les Détraqueurs se présentent lors du match de Quidditch contre Serdaigle, Harry saurait les tenir à distance.[3]

Pendant ledit match contre Serdaigle, plusieurs élèves de Serpentard se déguisent en Détraqueurs et vont au bord du terrain dans l'idée de déstabiliser Harry. Bien que celui-ci n'ait pas conscience de la supercherie, il leur lance immédiatement un sortilège du Patronus, ce qui les effraie et les fait trébucher pendant que Harry se saisit du Vif d'or. Tout de suite après le match, le professeur Lupin le félicite pour son Patronus et lui montre qui se cachait en réalité derrière la cape des faux-Détraqueurs.[28]

Au bord du lac de Poudlard, une centaine de Détraqueurs approchent de Sirius Black, recroquevillé sur lui-même. Harry tente de venir à sa rescousse et se concentre sur le bonheur qu'il a ressenti en apprenant qu'il allait habiter avec son parrain, mais il ne parvient à faire apparaître qu'un mince filet de fumée argentée. Il insiste pour qu'Hermione l'aide à repousser les Détraqueurs, mais celle-ci ne parvient pas à prononcer la formule et s'évanouit, avant que Harry ne s'effondre lui aussi secondes après elle. Au sol, sa tête est saisit par un Détraqueur qui retire sa cagoule et se rapproche doucement de lui avec l'intention d'aspirer son âme.
Patronus cerf sur le lac.jpg

Le Patronus cerf charge les Détraqueurs.

Cependant, il est sauvé de justesse par un Patronus resplendissant en forme de cerf venu de l'autre rive du lac. Après avoir remonté le temps à l'aide d'un Retourneur de Temps, Harry et Hermione se retrouvent au bord du lac et discute du mystérieux Patronus. Harry lui expose sa forte bien qu'étrange intuition qu'il s'agissait de son père. Alors que le temps passe et qu'ils attendent de voir quelqu'un arriver pour sauver leur soi passé, Harry réalise que c'était lui-même qu'il avait vu. Il surgit alors de derrière le buisson et brandit sa baguette en hurlant la formule du sortilège, faisant jaillir pour la première fois son Patronus : en forme de cerf, l'animal baisse les cornes et charge les Détraqueurs qui se dispersent. Après les avoir fait fuir, le Patronus fait volte-face et galope doucement vers Harry avant de s'arrêter à la rive du lac. Harry tend une main pour tenter de le caresser, mais l'animal se volatilise.[29]

Le lendemain, Harry va voir le professeur Lupin pour lui parler des événements de la veille et notamment de son Patronus. Après le départ du professeur, Harry en parle également avec Dumbledore et lui fait part de son impression d'avoir été stupide de croire voir son père en le sachant bien mort. Le directeur le réconforte en lui disant que les gens que nous avons aimé vivent en nous, et que c'est bien pour cela que le Patronus de Harry ait pris la forme d'Animagus de son père.[30]

1994 - 1995 [HP4]Modifier

Après avoir retrouvé Krum stupéfixé sur le sol, Dumbledore envoie un Patronus chez Hagrid pour lui demander de venir.[31]

Dans le labyrinthe de la troisième tâche du Tournoi des Trois Sorciers, Harry rencontre un Détraqueur au détour d'un virage. Il se concentre aussitôt sur ce qui pourrait lui procurer le plus de bonheur, sortir du labyrinthe et fêter la fin du Tournoi avec Ron et Hermione, et fait apparaître son cerf argenté qui se met à galoper vers le Détraqueur. Ce dernier se prend les pieds dans l'ourlet de sa robe, et Harry comprend qu'il fait en réalité face à un épouvantard.[32]

1995 - 1996 [HP5]Modifier

Un soir d'été, Harry et son cousin Dudley se font attaquer par deux Détraqueurs à Little Whinging. Une première tentative de lancer un sortilège du Patronus ne fait apparaître qu'un filet de vapeur argentée qui ne fait que ralentir les créatures sans les arrêter. Un deuxième essai fait apparaître un filet de fumée plus mince que le précédent.
Harry sauve Dudley.jpg

Harry repousse les Détraqueurs.

Ce n'est qu'à son troisième lancer, en pensant aux visages de Ron et d'Hermione, que Harry parvient à faire apparaître un cerf argenté qui frappe le Détraqueur à l'endroit où aurait dû se trouver son cœur et le fait s'envoler comme une chauve-souris. En retrouvant son cousin à proximité de lui, Harry ordonne à son Patronus d'attaquer le second Détraqueur qui se fait frapper de plein fouet par la ramure du cerf et le faire fuir comme son compagnon. Le Patronus poursuit sa course jusqu'au bout de l'allée puis disparaît dans une brume argentée. Harry ayant toujours la Trace sur lui,[33] le ministère de la Magie est aussitôt informé de l'incident et envoie un courrier au 4, Privet Drive expliquant son renvoi de Poudlard en raison de l'utilisation du sortilège du Patronus en présence d'un Moldu. Plus tard dans la soirée, quand la garde rapprochée vient récupérer Harry au 4, Privet Drive, Lupin demande à Harry quelle forme prend son Patronus pour s'assurer qu'il ne s'agit pas d'un imposteur et rassurer Maugrey qui est sur le qui-vive.[34]

L'incident est étudié à une audience disciplinaire le 12 août où sont évoquées les raisons du lancer de ce sortilège. Amelia Bones pose notamment plusieurs questions sur le Patronus et trouve particulièrement impressionnant le fait qu'un sorcier de cet âge soit capable de faire apparaître un Patronus corporel.Le tribunal se conclut sur la décision d'abandonner les charges. À la sortie de l'audience, Harry croise Lucius Malefoy qui l'affuble du sobriquet de « Patronus Potter ».[35]

À La Tête de Sanglier, les futurs membres de l'Armée de Dumbledore se réunissent pour parler de leur projet de fonder un groupe. À un moment de la réunion, Susan Bones demande s'il est vrai que Harry est capable de faire apparaître un Patronus, ce que Harry confirme pendant qu'un murmure intéressé s'élève du groupe. Susan renchérit en demandant s'il sait bien faire apparaître un Patronus corporel. L'expression évoque quelque chose dans la mémoire de Harry qui lui demande si elle ne connaîtrait pas Amelia Bones, ce que la fille acquiesce en expliquant que c'est sa tante et que cette dernière lui a parlé de l'audience disciplinaire. Elle en profite pour demander si la capacité de Harry à produire un Patronus est bien réelle et s'il a bel et bien la forme d'un cerf. Harry le lui confirme également, ce qui provoque une exclamation d'admiration chez Lee Jordan.[36]

Patronus Armée de Dumbledore.jpg

L'Armée de Dumbledore s'entraîne au sortilège du Patronus.

Le sortilège du Patronus est l'un des sujets étudié par l'Armée de Dumbledore. Harry leur rappelle toutefois que produire un Patronus dans une salle bien éclairée sans être soumis à aucune menace est beaucoup plus facile que face à un Détraqueur, mais Cho réplique en lui disant de ne pas jouer les rabat-joie tout en admirant son propre Patronus en forme de cygne voler autour de la salle. Harry réfléchit et évoque l'idée qu'un épouvantard prenant la forme d'un Détraqueur serait sans doute la meilleure façon d'apprendre, ce à quoi Lavande répond que ce serait vraiment effrayant. Neville, quant à lui, a quelques difficultés à lancer le sort et ne parvient qu'à faire apparaître quelques faibles lambeaux de fumée argentée. Seamus parvient à faire brièvement apparaître une ombre argentée qu'il décrit comme très velue, mais celle-ci disparaît aussitôt. Dans un autre coin de la salle, Hermione regarde son Patronus loutre avec tendresse. Quand Dobby arrive dans la pièce pour les avertir de l'arrivée d'Ombrage, les quelques Patronus qui avaient pu être invoqués s'évanouissent dans une brume argentée.[10]

Ayant entendu dire par son ami Tiberius Ogden que Harry était capable de produire un Patronus, le professeur Tofty lui propose pendant son BUSE de défense contre les forces du Mal d'en invoquer un pour tenter de gagner un point supplémentaire. Harry regarde alors Ombrage, l'imagine être renvoyée de Poudlard, et invoque son Patronus cerf qui travers la grande Salle au petit galop, ce que le professeur Tofty applaudit.[37]

1996 - 1997 [HP6]Modifier

Patronus loup Tonks.jpg

Tonks envoie son Patronus au château.

Après avoir récupéré Harry dans le Poudlard Express, Tonks envoie un Patronus messager à Poudlard pour les avertir qu'il est avec elle pour ne pas qu'ils s'inquiètent. Quand Rogue vient escorter Harry au portail de l'école, il s'adresse brièvement à Tonks pour lui dire qu'il a été très intéressé par son nouveau Patronus, mais qu'il pense que le précédent lui réussissait mieux.[38]

Un soir, dans le bureau du directeur, Dumbledore explique à Rogue les liens entre Voldemort et Harry, et la nécessité de la mort de ce dernier pour en finir une fois pour toute avec ce dernier. Rogue, horrifié, s'énerve contre Dumbledore en mettant en avant le fait qu'il avait cru protéger le fils de celle qu'il aimait justement pour le garder en vie. Quand Dumbledore lui demande s'il se serait finalement pris d'affection pour le garçon, Rogue fait apparaître son Patronus biche pour faire comprendre sa dévotion envers Lily Potter. La biche argentée atterrit sur le sol, travers la pièce d'un bond puis s'envole par la fenêtre.[39]

1997 - 1998 [HP7]Modifier

Une belette argentée atterrit sur la table pendant le dix-septième anniversaire de Harry Potter au Terrier. La voix d'Arthur Weasley parle à travers elle pour les avertir qu'il sera accompagné par Rufus Scrimgeour.[22]

Patronus lynx au mariage.jpg

Le lynx de Kingsley alerte les invités.

Le lendemain, au mariage de Bill Weasley et Fleur Delacour, le Patronus lynx de Kingsley Shacklebolt surgit entre les invités pour les avertir de l'arrivée imminente de partisans de Voldemort suite à la prise du ministère de la Magie par les Mangemorts.[21]

En arrivant au 12, square Grimmaurd, le trio voit apparaître la belette argentée d'Arthur Weasley qui vient les prévenir que la famille est saine et sauve mais qu'ils ne doivent pas leur répondre car ils sont surveillés.[40]

Quand Remus Lupin vient au refuge du trio, il dit notamment à Harry que c'est lui qui lui a enseigné le sortilège du Patronus, afin de prouver qu'il n'est pas un imposteur.[41]

Lors des procès de la commission d'enregistrement des nés-Moldus, Dolores Ombrage invoque son Patronus en forme de chat à fourrure pour tenir les Détraqueurs du côté des accusés et ainsi les protéger elle et ses semblables des effets néfastes de ces créatures. Au moment où Ombrage est stupéfixée par Harry, le chat argenté disparaît et les Détraqueurs s'avancent vers l'accusée présente dans la salle, Mary Cattermole.
Patronus cerf au ministère.jpg

Le Patronus charge les Détraqueurs.

Harry les repousse à temps en invoquant son propre Patronus qui galope tout autour de la salle pour faire reculer les Détraqueurs. Alors qu'ils sont cernés par ces créatures, Harry insiste pour qu'Hermione fasse comme lui, mais elle ne parvient à faire apparaître sa loutre argentée qu'au bout du deuxième essai. Harry, sous l'apparence d'Albert Runcorn grâce au Polynectar, dit aux prisonniers de suivre les Patronus pour quitter l'atrium. À ce moment, Ron - sous l'apparence de Reg Cattermole - vient les prévenir que le ministère est au courant de la présence d'intrus. Le Patronus d'Hermione disparaît dès l'instant où elle entend l'information, horrifiée par la possibilité d'être coincés au ministère.[16]

Pendant la fuite du trio dans plusieurs forêts de Grande-Bretagne, Harry se retrouve un jour incapable de faire apparaître son Patronus pour se protéger des Détraqueurs environnants, à la grande consternation de Ron et d'Hermione.[42]

Biche argentée.jpg

La biche argentée apparaît derrière un chêne.

Par une nuit d'hiver, Severus Rogue se rend dans la forêt de Dean, à proximité du campement de Harry et Hermione. Caché derrière un arbre, il invoque son Patronus en forme de biche qu'il fait se rapprocher peu à peu du campement jusqu'à la faire surgir derrirèe un chêne aux yeux de Harry, en restant bien caché. La biche argentée s'approche de Harry et tous deux s'observent pendant un long moment avant qu'elle ne fasse volte-face et reparte parmi les arbres. Harry la suit alors, convaincu de pouvoir être aidé par elle d'une manière ou d'une autre. La biche poursuit son chemin jusqu'à un lac au milieu duquel elle s'arrête avant de tourner brièvement sa tête vers Harry puis de disparaître. Ron Weasley remarque également la biche et la suit en peu en retrait, sans être remarqué par Harry. Le mystère autour de l'apparition de la biche hantera le trio pendant plusieurs mois avant qu'ils ne découvre qui était son auteur.[43]

Après avoir transplané à Pré-au-Lard, la présence de Harry, Ron et Hermione est détectée par un charme du Cridurut, les Mangemorts lobèrent alors quelques Détraqueurs dans le village dans l'espoir de les débusquer. Harry craint et refuse de subir le baiser du Détraqueur en un moment pareil, il pense alors à Ron et Hermione et fait apparaître son Patronus pour disperser les créatures. Les Mangemorts repèrent immédiatement l'endroit où est apparu le Patronus, mais le trio est sauvé de justesse par Abelforth Dumbledore qui les fait discrètement entrer dans son pub avant de s'adresser aux Mangemorts en prétendant que le Patronus venant de lui, et qu'il refuse de voir des Détraqueurs près de son pub. Il finit par les parvenir à les convaincre que le cerf qu'ils avaient vu était en réalité son propre Patronus, en forme de bouc.[12]

Dans la salle commune de Serdaigle, le professeur McGonagall fait apparaître trois Patronus en forme de chat pour alerter les autres directeurs de maisons de la présence de Harry Potter dans l'école.[15]

Pendant la bataille de Poudlard, un nombre phénoménal de Détraqueurs se mettent en chemin vers Poudlard. Hermione incite Harry à faire apparaître des Patronus de toute urgence mais il s'en montre incapable, trop affecté par la mort de Fred, la probable agonie de Hagrid et les nombreux autres morts que la bataille avait déjà faite. Ron fait apparaître son Jack Russell terrier, mais celui-ci vacille faiblement avant d'expirer, de même pour la loutre d'Hermione qui ne s'agitent que quelques instants avant de s'effacer. Les Détraqueurs sont finalement repoussés par les Patronus de Luna, un lièvre, Ernie, un sanglier, et Seamus, un renard. Luna insiste auprès de Harry et le rassure en lui disant qu'ils sont toujours là et qu'ils sont prêts à se battre. Au prix d'un terrible effort, Harry parvient finalement à faire venir son cerf argenté qui disperse pour de bon les Détraqueurs.[14]

Dans la Forêt interdite, les souvenirs invoqués par la Pierre de Résurrection agissent comme des Patronus pour Harry, qui réussit grâce à eux à passer les Détraqueurs.[44]

Harry Potter et l'Enfant MauditModifier

Révélations sur Harry Potter et l'Enfant Maudit

Dans la pièce Harry Potter et l'Enfant Maudit, dans une réalité alternative où Hermione est professeur de défense contre les forces du Mal, le sortilège du Patronus est étudié en cours par les élèves de quatrième année.[45]

Dans une autre réalité alternative, Severus Rogue invoque son Patronus en forme de biche pour tenir à distance les Détraqueurs qui s'approchent.[46]

AnecdotesModifier

  • La forme animale d'un Animagus semble être toujours identique à celle prise par son Patronus.[47]
  • Le 22 septembre 2016, Pottermore a publié un test permettant de déterminer quel serait le Patronus d'une personne.[48]
  • En 2007, J.K. Rowling a répondu à la question d'un fan lui demandant quel souvenir elle choisirait pour faire un Patronus en disant que c'est probablement le souvenir de la naissance de chacun de ses trois enfants qui lui permettrait de donner le plus de puissance à l'invocation d'un Patronus.[49] En septembre 2014, elle a également répondu à une fan sur Twitter qui lui demandait quel était son Patronus, ce à quoi elle a répondu en révélant qu'il s'agissait d'une martre des pins,[50] en se basant sur le résultat d'une ébauche du test du Patronus qu'elle concevait alors.[51] Deux ans plus tard, elle déclare avoir obtenu un héron à la version finale du test de Pottermore.[52]

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Cette information provient du jeu Wonderbook : Le Livre des Sorts. Il est probable que ce geste ne soit qu'un élément de gameplay et qu'il ne s'agisse pas de la véritable gestuelle de ce sortilège.
  2. 2,00, 2,01, 2,02, 2,03, 2,04, 2,05, 2,06, 2,07, 2,08, 2,09, 2,10, 2,11 et 2,12 Pottermore : Patronus Charm
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3, 3,4 et 3,5  Réf.  Le Patronus )
  4. 4,00, 4,01, 4,02, 4,03, 4,04, 4,05, 4,06, 4,07, 4,08, 4,09, 4,10, 4,11, 4,12, 4,13, 4,14, 4,15, 4,16 et 4,17  Réf.  Wonderbook : Le Livre des Sorts )
  5. 5,0, 5,1, 5,2, 5,3 et 5,4 Accio Quote! - J.K. Rowling and the Live Chat, Bloomsbury.com, July 30, 2007
  6.  Réf.  La troisième tâche ; Buse ; Film Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban )
  7.  Réf.  Film Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban )
  8. 8,0, 8,1 et 8,2  Réf.  Les Animaux fantastiques )
  9. Site officiel de J.K. Rowling - Comment les membres de l'Ordre du Phénix communiquent-ils entre eux ? (archive)
  10. 10,0, 10,1, 10,2 et 10,3  Réf.  Le centaure et le cafard )
  11. 11,0 et 11,1  Réf.  Jeu Harry Potter et la Chambre des Secrets ; Jeu Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban )
  12. 12,0 et 12,1  Réf.  Le miroir manquant )
  13.  Réf.  Xenophilius Lovegood )
  14. 14,0, 14,1, 14,2 et 14,3  Réf.  La Baguette de Sureau )
  15. 15,0 et 15,1  Réf.  Le renvoi de Severus Rogue )
  16. 16,0 et 16,1  Réf.  La Commission d'enregistrement des nés-Moldus )
  17.  Réf.  Le secret d'Hermione )
  18. 18,0, 18,1, 18,2, 18,3 et 18,4 Pottermore : Test du Patronus
  19.  Réf.  Encore du courrier )
  20. 20,0 et 20,1  Réf.  Le défaut du plan )
  21. 21,0 et 21,1  Réf.  Le mariage )
  22. 22,0 et 22,1  Réf.  Le testament d'Albus Dumbledore )
  23.  Réf.  Film Harry Potter et l'Ordre du Phénix )
  24. Accio Quote! - The Leaky Cauldron and Mugglenet interview Joanne Kathleen Rowling: Part Three
  25.  Réf.  Le récit de Hagrid )
  26.  Réf.  Le Détraqueur )
  27.  Réf.  La carte du Maraudeur )
  28.  Réf.  Gryffondor contre Serdaigle )
  29.  Réf.  Le baiser du Détraqueur ; Le secret d'Hermione )
  30.  Réf.  Encore du courrier )
  31.  Réf.  La folie de Mr Croupton )
  32.  Réf.  La troisième tâche )
  33.  Réf.  Les sept Potter )
  34.  Réf.  Dudley Détraqué ; Crises de bec ; La garde rapprochée )
  35.  Réf.  L'audience ; Les malheurs de Mrs Weasley )
  36.  Réf.  À la Tête de Sanglier )
  37.  Réf.  Buse )
  38.  Réf.  La victoire de Rogue )
  39.  Réf.  Le récit du Prince )
  40.  Réf.  Un endroit où se cacher )
  41.  Réf.  Corruption )
  42.  Réf.  La revanche du gobelin )
  43.  Réf.  La biche argentée ; Le récit du Prince )
  44.  Réf.  Retour dans la forêt )
  45. Harry Potter et l'Enfant Maudit - Première partie, acte deux, douzième scène
  46. Harry Potter et l'Enfant Maudit - Deuxième partie, acte trois, neuvième scène
  47.  Réf.  Nouvelles de Poudlard : Héroïsme, Tribulations et Passe-temps Dangereux )
  48. La Gazette du Sorcier - Le test du Patronus enfin sur Pottermore !
  49. Accio Quote! - 'Harry Potter: A Blue Peter Special.' Blue Peter (CBBC)
  50. Twitter - J.K. Rowling
  51. Twitter - J.K. Rowling
  52. Twitter - J.K. Rowling

Voir aussiModifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard