FANDOM



Le testament d'Albus Dumbledore a été écrit pour informer le ministère de la Magie et ses légataires (Harry, Ron et Hermione) de quelles sont ses dernières volontés.[1]

ContenuModifier

Dernières volontés et testament d'Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore [...]

À Ronald Bilius Weasley, je laisse mon Déluminateur dans l'espoir qu’il se souviendra de moi lorsqu'il s'en servira.

À Miss Hermione Jean Granger, je lègue mon exemplaire des Contes de Beedle le Barde dans l'espoir qu'elle y trouvera de quoi se divertir et s'instruire.

À Harry James Potter, je lègue le Vif d'or qu'il a attrapé lors de son premier match de Quidditch à Poudlard, pour lui rappeler ce que la persévérance et le talent apportent de récompenses et de bienfaits. [...]

À Poudlard, il laisse la quasi-totalité de ce quil possédait, sa bibliothèque privée, ses instruments magiques et autres effets personnels. Il lègue également l'épée de Godric Gryffondor à Harry.

AnecdotesModifier

Le testament d'Albus Dumbledore donne son nom au septième chapitre du septième tome.

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1.  Réf.  Le testament d'Albus Dumbledore )